Passer au contenu principal

Genève bafoue les normes du bruit routier: un audit est requis

L'Association Transports et Environnement saisit la Cour des comptes alors que les règles fédérales restent lettre morte sur de nombreux axes genevois. Les autorités défendent leur pratique.

Des mesures contre le bruit avaient été prises à l'avenue du Pailly (photo d'archive).
Des mesures contre le bruit avaient été prises à l'avenue du Pailly (photo d'archive).
Lucien Fortunati

L’ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit (OPB) reste trop souvent lettre morte, notamment à Genève. La section locale de l’Association transports et environnement (ATE) a convoqué mardi la presse pour lui annoncer son intention de saisir la Cour des comptes à ce sujet. N’ayant encore rien reçu de la part de l’association, l’organe de surveillance de l’action publique ne commente pas.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.