Traitement réservé aux jeunes migrants dénoncé

GenèveDe jeunes migrants se retrouvent à la rue, sans aide financière et sans possibilité de suivre un apprentissage, déplore le collectif «Tournoi Antiraciste».

Le nombre de jeunes migrants concernés s'élève à environ une vingtaine, la plupart originaires d'Algérie.

Le nombre de jeunes migrants concernés s'élève à environ une vingtaine, la plupart originaires d'Algérie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le collectif «Tournoi Antiraciste» a dénoncé mercredi les conditions d'accueil des migrants mineurs non-accompagnés qui ne peuvent demander l'asile, les pays dont ils proviennent étant considérés comme sûrs. Souvent, ces personnes se retrouvent à la rue.

Jusqu'à leurs 18 ans, ces jeunes sont pris en charge par le Service de protection des mineurs (SPMI). Ils ne reçoivent aucune aide financière et sont placés dans des hôtels où ils sont mal accueillis et parfois expulsés. Une fois majeurs, ils sont abandonnés à leur sort et risquent la prison pour séjourner illégalement en Suisse.

Pas d'apprentissage

Le nombre de jeunes migrants concernés s'élève à environ une vingtaine, la plupart originaires d'Algérie. Pour «Tournoi Antiraciste», ces personnes devraient pouvoir suivre une formation afin de s'intégrer. Une petite manifestation a eu lieu devant le département de l'instruction publique (DIP).

Un jeune sans statut légal n'a pas la possibilité de suivre un apprentissage, ont déploré les militants de «Tournoi Antiraciste». Les migrants ayant la possibilité de demander l'asile sont pris en charge par l'Hospice général à Genève. Ils sont placés dans des foyers et sont suivis au-delà de leur majorité. (ats/nxp)

Créé: 10.07.2019, 12h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Poulidor
Plus...