Piétonisation du centre-ville: «Les initiants se tirent une balle dans le pied»

GenèveLe ministre cantonal de la Mobilité Serge Dal Busco juge que l'initiative pour un centre-ville piéton contrevient aux intérêts de ses auteurs de gauche.

«Si la réforme du stationnement ne passe pas, on ne pourra pas apaiser le centre, on n’avancera pas d’un iota.»

«Si la réforme du stationnement ne passe pas, on ne pourra pas apaiser le centre, on n’avancera pas d’un iota.» Image: LAURENT GUIRAUD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’initiative municipale que la gauche veut lancer pour piétonniser le quartier de Rive et des Rues Basses fait tousser le ministre cantonal de la Mobilité. Serge Dal Busco juge le moment mal choisi avant le référendum cantonal de mai sur l’assouplissement des règles de compensation du stationnement et le vote communal de septembre sur le projet de parking de Clé-de-Rive, couplé à une zone piétonne. Entretien.

Pourquoi cette réaction?

Je suis bien sûr démocrate et je respecte les droits populaires, mais je suis irrité face à cette frénésie à laquelle la période électorale n’est pas étrangère. On voit bien aussi le lien avec le référendum contre Clé-de-Rive: les initiants veulent prendre le contre-pied, en piétonnisant mais sans faire de parking. Or, c’est contre-productif, ils se tirent une balle dans le pied. L’enjeu actuel, c’est le référendum du 17 mai sur la compensation des stationnements, une réforme autour de laquelle nous avons réuni une large majorité, comprenant les milieux économiques. Si cette réforme est approuvée, on pourra enfin appliquer la LMCE (ndlr, le compromis sur la mobilité de 2016) et donner priorité aux modes doux et aux transports publics dans le centre, ce qui va dans le sens des initiants.

Justement, ils ne font que demander l’application de la loi cantonale!

Oui mais pour l’appliquer, on a besoin d'assouplir les règles de compensation des places de parc. Jusqu’ici on a une belle majorité pour aller dans ce sens, mais elle risque de partir en lambeaux. Les milieux économiques qui ont soutenu la réforme menacent de rompre ce consensus face à cette proposition extrême et irréaliste de la gauche et des Verts. Si la réforme du stationnement ne passe pas, on ne pourra pas apaiser le centre, on n’avancera pas d’un iota.

En quoi est-il irréaliste de piétonniser un centre urbain? Tant de villes l’ont fait!

Certes, mais nous sommes à Genève! Les normes régissant le statut des rues, leur piétonnisation ou la compensation des places de parc sont de rang cantonal. Ces règles de compensation, actuelles ou même révisées, ne permettent pas la piétonnisation voulue par les initiants dont les calculs sont hasardeux. On ne pourrait notamment pas recourir aux ouvrages de La Cluse et de la gare des Eaux-Vives comme ils le prétendent. Une initiative communale ne peut pas défaire les règles cantonales. Le danger, c'est que la piétonnisation demandée est impossible au vu de la loi sur la compensation et que la promotion de cette idée rendra impossible d’assouplir cette même loi! J’ai envie de renvoyer dos à dos ces initiants et le TCS qui a lancé le référendum contre l'assouplissement qui sera soumis au peuple en mai. Dans les deux cas, on a affaire à des gens qui agissent de façon à détruire les consensus trouvés si bien que les guerres de tranchées reprennent. J’en appelle à la raison et au travail de fond.

Créé: 20.02.2020, 17h44

Sondage

Une initiative veut rendre piétonne la zone des Rues-Basses, de la place Bel-Air au rond-point de Rive. Vous approuvez?





Articles en relation

Le référendum contre le parking à Rive a abouti

Genève Près de 6400 paraphes ont été récoltés. Le texte s'oppose à la réalisation de 500 places souterraines pour voitures. Plus...

Parking Clé-de-Rive: les élus donnent leur feu vert à la zone piétonne

Ville de Genève Le Conseil Municipal a donné son feu vert au projet Clé-de-Rive. La gauche annonce un référendum. Plus...

La guerre contre le parking Clé-de-Rive est déclarée

Ville de Genève La gauche prévient qu’elle lancera un référendum si le projet est accepté par le Municipal. Le sujet prédominera les élections 2020. Plus...

A Rive, une mutation urbaine à haut risque politique

Aménagement Les requêtes pour bâtir un parking souterrain et aménager une zone piétonne sont lancées. Mais le projet reste controversé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: les courbes s'aplanissent
Plus...