Passer au contenu principal

La Sablière du Cannelet passe à l’offensive

Les propriétaires de l’exploitation située à Avusy demandent d’annuler le référendum et d’invalider les signatures.

Le Grand Conseil a déclassé les terrains sur lesquels est située la Sablière du Cannelet. Un référendum a été lancé.
Le Grand Conseil a déclassé les terrains sur lesquels est située la Sablière du Cannelet. Un référendum a été lancé.
Pierre Abensur

Décidément, le feuilleton de la Sablière du Cannelet n’en finit plus. Alors que les opposants au déclassement de 2,5 hectares de terrains agricoles en zone industrielle avaient réussi à obtenir plus de 9600 signatures, un recours vient d’être lancé contre les référendaires.

À l’origine de la démarche, les propriétaires du terrain et de la société spécialisée dans le recyclage de déchets de chantier, Robert et Richard Maury. Ces derniers remettent en cause la validité du processus de récolte de signatures. Ils arguent principalement du fait que les Communes d’Avusy, Cartigny, Chancy, Laconnex et Soral auraient outrepassé leurs compétences en prenant position en faveur du référendum sans avoir consulté leurs instances politiques de manière adéquate.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.