Passer au contenu principal

La RTS pousse des seniors vers la sortie

Quinze retraites anticipées forcées créent le malaise à la Tour de la télévision. «On aurait pu faire autrement», estime le Syndicat suisse des mass media.

Steeve Iuncker-Gomez

«Après plus de trente ans de maison, ça fait mal, ne cache pas Nicolas Burgy. Je ne m'y attendais pas du tout!» À tout juste 61 ans, le journaliste de la RTS vient d'apprendre qu'il faisait partie d'une charrette de quinze personnes devant partir en retraite anticipée. Obligée de faire des économies avec la baisse de la redevance et la fuite des annonceurs, la RTS cherche logiquement à réduire ses coûts. Mais fallait-il une nouvelle fois que ce soit des employés seniors après des décennies d'engagement qui soient visés, comme l'a appris la «Tribune de Genève»?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.