Réveil à coups de fusil pour les Eaux-Vives

GenèveDes déflagrations ont réveillé les habitants tôt ce dimanche matin. Impacts de balles retrouvés dans un logement.

Avenue de la Grenade. C'est dans cette artère que des habitants ont repéré des impacts de balle chez eux.

Avenue de la Grenade. C'est dans cette artère que des habitants ont repéré des impacts de balle chez eux. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C'était assez choquant.» Ce touriste zurichois, croisé à la mi-journée alors qu'il pliait bagage après avoir passé la nuit dans un Airbnb de l'avenue de la Grenade, gardera un drôle de souvenir de son séjour familial à Genève. Réveillé à l'aube en ce dimanche matin par des coups de feu, il a ensuite assisté à une opération de police de grande envergure.

@logistikerman

#geneva #shootingfire #GenevaPolice #swiss

? son original - logistikerman
(Vidéo @logistikerman)

La police cantonale confirme les faits. Elle a été alertée vers 5h55 dimanche matin par plusieurs habitants des Eaux-Vives: des déflagrations venaient d'être entendues. Les forces de l'ordre sont parvenues sur place très rapidement et ont vu trois individus prendre la fuite. «Nous avons pu interpeller l'un d'entre eux qui était en possession d'une valise à roulettes contenant un fusil et des munitions, rapporte Alexandre Brahier, porte-parole. Cet homme a été mené au suivi judiciaire pendant que la brigade technique et scientifique effectuait des relevés. Des douilles ont été retrouvées.» Le secteur a été bouclé.

Des déflagrations ont encore ébranlé le quartier alors que la police était déjà sur place. Celle-ci affirme n’avoir pas recouru à des armes à feu. Selon elle, aucun des tirs issus du trio n’a visé de tierce personne. Mais il y a eu des balles perdues. Des retraités domiciliés avenue de la Grenade, au quatrième étage, ont trouvé des impacts de balle dans le plafond d'une chambre de leur appartement, apparemment suite à des tirs venus de la rue.

À la mi-journée, les Eaux-Vives avaient retrouvé leur quiétude. Certains riverains disent n'avoir rien entendu. Tel n'est pas le cas de cette habitante de la rue de l'Avenir. «Des coups de feu nous ont réveillés, moi et mon mari, et j'ai d'abord cru les avoir entendus en rêve, raconte Carolina. Trois voitures de police et deux autres banalisées étaient déjà présentes. Ils ont fouillé partout, notamment sous les voitures et interpellé quelqu'un dans une cour puis une autre personne, apparemment par erreur. Moi qui suis Brésilienne, je me suis dit que la Suisse devenait comme chez moi.»

L'individu interpellé est un Algérien de Genève, né en 1993 et déjà bien connu des services de police. Présentant des signes d’ébriété, il a refusé toute collaboration avec la police et a été mis à la disposition du Ministère public. Les deux autres membres du trio courent toujours. L'arme, un vieux fusil d’assaut de l’armée allemande propriété d’un homme récemment décédé, a été dérobé il y a peu dans un box à voitures du quartier.

Créé: 19.01.2020, 13h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...