Passer au contenu principal

Le référendum contre Clé-de Rive attaqué en justice

Quelque 6400 signatures avaient été récoltées contre le projet. La section Ville du PLR fait recours.

Image de synthèse du projet de réaménagement du carrefour de Rive et de la rue Pierre Fatio.
Image de synthèse du projet de réaménagement du carrefour de Rive et de la rue Pierre Fatio.
architron 2019

La saga Clé-de-Rive continue. Le référendum contre ce projet est désormais attaqué en justice. Le PLR Ville, par la voix de Me Christian Lüscher, vient de déposer un recours auprès de la Chambre constitutionnelle contre cette récolte de signatures, qui a abouti la semaine dernière.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce projet de zone piétonne doublée d’un parking souterrain de 500 places pour voitures déchaîne les passions. Le concept avait été accepté en novembre par les partis de la droite élargie du Conseil municipal, favorable à ce projet censé «améliorer la qualité de vie du quartier en libérant la surface du trafic». Immédiatement après le vote, un référendum était annoncé par l’Alternative, opposée à un potentiel «aspirateur à voitures». Plus de 6400 signatures ont depuis été récoltées par les partis de gauche et diverses associations d’usagers.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.