Passer au contenu principal

Quatre Genevois ont voté oui au RBI comme leur quartier

Des habitants des Pâquis, de la Jonction, des Délices et de Plainpalais analysent les résultats des urnes.

Les quartiers des Pâquis, de la Jonction, de la Cluse-Roseraie et des Délices font figurent d’exception dans le canton. Alors que, dimanche, plus de 65% de la population genevoise a rejeté l’initiative fédérale «Pour un revenu de base inconditionnel (RBI)», la majorité des votants de ces quatre arrondissements de la ville de Genève a accepté ce projet considéré par beaucoup comme une utopie. Qui sont ces Genevois prêts à repenser notre rapport au travail et à l’argent? Quatre habitants, fins connaisseurs des quartiers concernés et favorables au RBI, nous livrent leur analyse.

«Réflexe de classe»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.