Passer au contenu principal

Quand les policiers intiment à un parti de rectifier ses arguments

Les syndicats des forces de l’ordre ont mis en demeure les Verts de retirer des chiffres pourtant issus de ces mêmes syndicats.

La campagne sur la votation relative aux retraites de la police se judiciarise.
La campagne sur la votation relative aux retraites de la police se judiciarise.
Georges Cabrera

La campagne en vue du scrutin du 10 juin sur la caisse de pension de la police se judiciarise. Après que les syndicats des forces de l’ordre ont attaqué en justice la brochure officielle de votation, la même corporation a mis sous pression un parti pour qu’il rectifie son argumentaire. Les Verts, en l’occurrence, ont retiré de leur site Internet quelques lignes où ils évoquaient les salaires de la police, décrivant comme typique en fin de carrière une rémunération annuelle de 184 486 francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.