Passer au contenu principal

Un pois genevois aux senteurs d’Orient

Christophe Courtois cultive et vend du pois chiche local depuis 2014. Une plante capricieuse qui peut être généreuse.

Christophe Courtois, producteur de pois chiches dans son champ à Versoix. La récolte est prévue entre fin juillet et début août.
Christophe Courtois, producteur de pois chiches dans son champ à Versoix. La récolte est prévue entre fin juillet et début août.
Georges Cabrera

«Dans mon souvenir, qui remonte à des vacances en famille au Maroc quand j’étais petit, le pois chiche dans le couscous, c’était quelque chose de sec et d’étouffe-chrétien.» Autant dire qu’en plantant ses premiers semis sur ses terrains de Versoix au printemps 2014, l’agriculteur Christophe Courtois (38 ans) ne pensait pas qu’il allait prendre goût à cette légumineuse venue d’Orient et peu exploitée à Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.