Passer au contenu principal

PiratageL'ONU à Genève visée par des hackers

Les bureaux des Nations Unies à Genève, mais aussi Vienne, ont été attaqués l'été dernier. Il n'y a pas eu de données sensibles volées.

Des pirates informatiques ont attaqué l'été dernier l'infrastructure informatique des bureaux des Nations Unies à Genève et Vienne. L'organisation affirme que les hackers n'ont dérobé aucune donnée sensible.

Le porte-parole de l'ONU à New York, Stéphane Dujarric, a indiqué que l'origine de l'attaque n'était pas connue, mais qu'il s'agissait à l'évidence d'une attaque très élaborée. Aucune donnée sensible n'a été volée et tous les dégâts ont été réparés, a-t-il assuré.

«Le danger demeure et les Nations Unies découvrent et réagissent quotidiennement à de nombreuses attaques de niveaux différents», a-t-il encore relevé.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.