Passer au contenu principal

Neuf et dix ans de prison pour le viol d’une nounou

Les deux agresseurs avaient croisé la victime à la sortie d’une discothèque genevoise. Les faits ont eu lieu en mars 2016, à Annemasse.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Lucien Fortunati

C’est vêtue d’une veste et d’une paire de collants, sans sous-vêtements et ses chaussures à la main, que la victime déambulait dans la rue. En pleurs, elle appelait au secours. La scène remonte au 19 mars 2016 vers 13 h et se déroule à Annemasse. Deux ans plus tard, cette Nicaraguayenne de 31 ans, habitant Genève, mère de deux enfants et maman de jour de profession, témoigne devant les jurés de la Cour d’assises de Haute-Savoie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.