Passer au contenu principal

Le mur des Réformateurs victime de vandalisme

Lundi soir, un individu a dégradé le monument du parc des Bastions avec une barre de fer. Il dit avoir agi par conviction religieuse.

Le déprédateur a été photographié en flagrant délit.
Le déprédateur a été photographié en flagrant délit.
DR

«Une petite voix lui aurait dit qu’il fallait qu’il aille casser le mur des Réformateurs», résume Sylvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police genevoise.

Lundi en toute fin d’après-midi, un individu originaire du Bangladesh et âgé de 26 ans a été surpris par des touristes occupé à une drôle de besogne. «J’accompagnais un tour en Segway pour deux Américains, explique Winfried Boeing, guide chez Citywheels, quand j’ai repéré un homme armé d’un burin et d’une pierre, en train d’essayer de détacher des pièces du mur. J’ai appelé la police. Dans l’intervalle, un touriste espagnol a tenté de plaquer le gars au sol, mais il a réussi à s’échapper. Finalement, la police est arrivée et l’a interpellé à la place Neuve.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.