Manifestation contre le gouvernement indien

GenèveSamedi, des manifestants s'en sont pris au gouvernement indien sur la Place des Nations, à Genève.

La manifestation s'est déroulée sur la Place des Nations, à Genève, samedi.

La manifestation s'est déroulée sur la Place des Nations, à Genève, samedi. Image: Photo d'archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une centaine de personnes ont dénoncé samedi après-midi sur la Place des Nations à Genève «le siège» au Cachemire indien et la nouvelle loi controversée sur la citoyenneté dans l'ensemble du pays.

Parmi les banderoles, New Delhi était également visé pour son attitude contre la minorité musulmane des Rohingyas, dont certains membres ont fui les violences en Birmanie pour se réfugier en Inde. Mais la plupart des allégations portaient sur la situation au Cachemire indien et la nouvelle loi sur la citoyenneté.

Tensions avec le Pakistan

Sur la première, les manifestants ont accusé le gouvernement de viser illégalement certains militants dans la région dont le statut d'autonomie a été récemment révoqué. Les tensions avec le Pakistan sur cette région divisée ont augmenté et l'Inde a été accusée de nombreuses violations des droits de l'homme. Il y a une semaine, les autorités indiennes avaient autorisé le rétablissement partiel d'internet, après plus de cinq mois de coupures au total.

Autre question, de nombreux rassemblements ont eu lieu ces dernières semaines en Inde contre une loi controversée qui réduit le délai pour obtenir la citoyenneté pour les personnes non musulmanes qui arrivent de trois pays asiatiques. Ce dispositif va provoquer «le plus grand nombre d'apatrides», selon l'une des banderoles à Genève parmi les manifestants. (ats/nxp)

Créé: 01.02.2020, 15h51

Articles en relation

Colère en Inde contre la loi sur les réfugiés

Asie La nouvelle loi facilite l'attribution de la citoyenneté indienne à des réfugiés à condition qu'ils ne soient pas musulmans. Plus...

Le Cachemire accueille à nouveau les touristes

Inde En raison de menaces terroristes, il avait été conseillé aux vacanciers de quitter le Cachemire indien en août dernier. Plus...

La marche pour la paix a démarré en Inde

Manifestation Ce sont pas moins de 10'000 km que vont parcourir des milliers de personnes pour relier l'Inde à Genève durant un an. Plus...

«L'Inde prépare un bain de sang au Cachemire»

New York Alors que le Cachemire indien est toujours sous couvre-feu, le Premier ministre pakistanais s'est exprimé à l'ONU vendredi. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...