Lutte contre la criminalité: présentation reportée

ReportLe pacte contre la criminalité était renouvelé tous les deux ans par Olivier Jornot et Pierre Maudet.

Une patrouille de police sur le Quai Wilson.

Une patrouille de police sur le Quai Wilson. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La présentation de la politique commune de lutte contre la criminalité à Genève, prévue initialement le 12 septembre, est reportée. «Une nouvelle date convenant aux agendas de l’ensemble des participants à cette présentation doit en effet être trouvée», confirme Florence Noël, porte-parole du Département présidentiel (PRE).

La convention de lutte contre la criminalité dans le canton a été lancée en 2012. Depuis lors, tous les deux ans, le procureur général, Olivier Jornot, et le conseiller d’État en charge de la Sécurité, Pierre Maudet, s’engageaient à travailler ensemble sur un certain nombre de mesures destinées à améliorer la sécurité des Genevois.

Ce bel accord a volé en éclats le 30 août, jour où le Ministère public a demandé au Grand Conseil l’autorisation de poursuivre Pierre Maudet du chef d’acceptation d’un avantage au sujet de son voyage de 2015 à Abu Dhabi avec sa famille et son chef de cabinet.

Difficile de mener une présentation commune alors que le procureur général, avec deux autres magistrats, enquête en ce moment sur le voyage controversé du chef de la Sécurité. Du coup, le conseiller d’État Mauro Poggia devrait remplacer son collègue Pierre Maudet pour cette présentation qui, vu les rebondissements récents et les réorganisations au sein du Conseil d’État, aura lieu plus tard que prévu. C.F. (TDG)

Créé: 11.09.2018, 19h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...