Longchamp ne vise pas le Conseil des Etats

GenèveDans une interview parue samedi, le ministre PLR évoque son avenir et revient également sur ses treize ans et demi au gouvernement.

Le politicien PLR François Longchamp quittera le gouvernement genevois au printemps.

Le politicien PLR François Longchamp quittera le gouvernement genevois au printemps. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

François Longchamp, qui va quitter le gouvernement genevois au printemps, ne briguera pas un fauteuil au Conseil des Etats en 2019. «Au-delà de Nyon, j'ai le mal du pays», ironise le ministre PLR genevois samedi dans le Temps.

«Après plus de douze ans au Conseil d'Etat, je privilégierai quelques projets personnels durant l'été, puis envisagerai diverses missions», ajoute le président de l'exécutif. Selon lui, le candidat PLR sera Hugues Hiltpold qui est actuellement conseiller national.

«J'aime ce que je fais»

Dans cette longue interview, François Longchamp revient sur ses treize ans et demi au gouvernement genevois. «Je sais ce que je quitte et je sais à quel point j'aime ce que je fais», souligne-t-il. Seul regret à demi-avoué: ne pas avoir dirigé le département de l'instruction publique.

«Je n'ai jamais caché que ce département avait ma préférence et mes résultats électoraux me permettaient de le revendiquer», relève M.Longchamp. Mais en 2013 en tant que seul sortant ayant accompli une législature complète, la présidence du Conseil d'Etat lui revenait.

Formule à repenser

François Longchamp, qui mène le dossier de la répartition des tâches entre le canton et les communes, plaide par ailleurs pour le rattachement des grandes institutions culturelles au canton. Il est en faveur d'un Ministère de la culture cantonal.

Mais selon lui, toute l'architecture institutionnelle est à repenser. «La formule actuelle avec sept conseillers d'Etat, 137 magistrats municipaux et 46 administrations publiques appartient au XIXe siècle: elle vit ses derniers moments», conclut-il. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2018, 11h51

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...