Passer au contenu principal

La «liquidation» de Naxoo a commencé en catimini

Cablecom démarche les clients du câblo-opérateur. Sans attendre le 9 février, date du référendum contre la vente des actions de la Ville.

Après l’envoi des décodeurs du nouvel opérateur, que restera-t-il de Naxoo?
Après l’envoi des décodeurs du nouvel opérateur, que restera-t-il de Naxoo?
Laurent Guiraud

Le courrier reçu par les clients de Naxoo semble ne laisser aucun choix: «Votre abonnement de télévision numérique sera transféré le 14.01.2014 chez UPC Cablecom.» Sans manifestation de leur part, les abonnés recevront un nouveau décodeur, signe qu’ils acceptent les conditions générales.

A quelques semaines du prochain référendum communal, la manœuvre est curieuse. En effet, la population doit se prononcer le 9 février sur la décision de la Ville de céder les actions qu’elle détient dans 022 Télégenève SA-Naxoo, l’opérateur public, à UPC Cablecom, acteur privé et actionnaire minoritaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.