Le Carnaval a ensoleillé les Bains des Pâquis

FêtePlus de 500 Genevois ont bravé la tempête, samedi, pour entrer dans la magie de cette 5è édition

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Dieux n’étaient certes pas avec les organisateurs du 5è Carnaval des Bains, cet après midi-là. Mais les trombes d’eau et les bourrasques n’ont pas entamé l’enthousiasme communicatif des participants de cette manifestation colorée, organisée sur ce petit appendice alternatif lacustre.

Une association d’usagers des Bains des Pâquis (Aubp) surmotivée, des musiciens de la fanfare des canards des Cropettes déchainés et des centaines de Genevois, déguisés pour la plupart ont vécu la magie d’une fête, hors temps dans une lumière hivernale exceptionnelle.

Moyenne d’âge du jour, de 8 à 88 ans, dès le départ du cortège à la place de la Navigation. Un joyeux défilé coloré qui a inondé le quartier des Pâquis de confettis et de bonne humeur par une accalmie providentielle. Tous milieux et générations se sont ensuite retrouvés entre les différentes animations proposées par des membres de l’Aubp surmotivés. Dans les ateliers organisés pour les enfants, des parents se disputaient les réponses de la course au trésor pour aider leurs chérubins. On s'impatientait dans la fille d'attente du maquillage, où pinceaux dansent sur les frimousses. Quelques petits aventuriers sont aussi partis en voyage de 80 minutes dans le blizzard autour des Bains.

Jacuzzi géant chauffé au feu de bois

Dehors, des dizaines d’intrépides pataugeaient dans un jacuzzi géant, chauffé au feu de bois. Souvent un verre à la main, les plus téméraires plongeaient dans les eaux du lac, avant de revenir fissa dans les bulles! Sous les applaudissements de spectateurs emmitouflés dans leurs vestes de pluie. «C’est magnifique que la Ville ait réussi à conserver cet îlot populaire au pied des Palaces», soulignait une jeune maman qui ne rate jamais une fête aux Bains. A Nouvel An, c’était magique», se souvenait une autre habituée, observant les déguisements du jour, tous plus originaux les uns que les autres. Méduse, Phileas Fogg, Poulpe et princesses de mondes démoniaques, dont la reine du Carnaval à qui la maire de Genève, Esther Alder a symboliquement remis les clés de la Ville pour la nuit. Une magistrate enchantée qui n’a pas hésité à se déguiser pour défiler, en clignotant, au concours organisé à la tombée de la nuit.

Entre deux animations, un petit tour dans le photomaton, installé devant le sauna s’imposait. Des portraits tirés à la chaîne, dont on découvrait, plus tard dans la soirée, le résultat, projeté contre un mur ou sur le site de l’Aubp.

Mais pourquoi un Carnaval à Genève? Quel sens donner ici à une tradition archaïque, plutôt célébrée dans les régions catholiques? Dans un canton calviniste adepte de non conformisme avec son Jeûne décalé ou sa fête de l’Escalade? «C’est l’esprit frondeur des Bains qui bouscule la Rome protestante, plaisante la maire. C’est surtout une très belle occasion de réunir les gens dans une fête populaire gratuite et originale.»

Bonhomme hiver prédit un été moyen

A 18h, après une partie officielle bien arrosée, une petite procession a défilé au son de la Marche funèbre et déposé un bonhomme hiver, bien emballé, au bord de l’eau. Après quelques litres d’allume feu venus à la rescousse des artificiers du jour, le brancard s’est embrasé, annonçant un été plutôt moyen!

Le DJ a ensuite tenté de réchauffer une atmosphère de plus en plus glaciale. Mais ni les Vamos à la playa et autres musiques tropicales n’ont eu raison du repli de La plupart des familles, congelées. «On serait bien resté manger la soupe, mais les tables de la buvette couverte sont toutes réservées, regrettent plusieurs personnes. et manger dehors, impossible.»

Certains courageux ont toutefois patienté pour assister au mini feu d’artifice, tiré vers 20h. D’autres fêtards ont rejoint les quais pour le bal populaire mené par une fanfare des canards des Cropettes, toujours d’attaque.

Créé: 14.02.2016, 11h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...