Un Israélien porte plainte contre Kuwait Airways

GenèveUn ressortissant israélien, résidant à Genève, a porté plainte auprès de la justice genevoise contre Kuwait Airways.

C'est à Genève-aéroport que se trouve le bureau genevois de Kuwait Airways.

C'est à Genève-aéroport que se trouve le bureau genevois de Kuwait Airways. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ressortissant israélien vivant à Genève affirme que la compagnie aérienne a refusé de lui vendre un billet sur un vol entre Genève et Francfort à cause de sa nationalité.

Le passager s'est vu interdire de monter à bord uniquement parce qu'il était citoyen israélien, a souligné lundi son avocat genevois Philippe Grumbach. La plainte dénonce une violation de la législation suisse, qui condamne toute discrimination fondée sur la race, la religion ou l'origine ethnique d'une personne.

Philippe Grumbach a également demandé à l'office fédéral de l'aviation civile (OFAC) de se pencher sur ce dossier, relevant que le droit d'une personne résidant en Suisse à voyager a été violé. L'avocat réclame aussi que la licence d'exploitation de Kuwait Airways soit suspendue tant que la compagnie ne se conforme pas à la loi.

Cette affaire a été rendue publique par l'organisation américaine The Lawfare Project qui lutte contre le boycott décrété par certains pays à l'encontre de l'Etat d'Israël. L'organisation s'est déjà attaquée aux pratiques discriminatoires de Kuwait Airways aux Etats-Unis.

Kuwait Airways à Genève a indiqué n'avoir pas eu connaissance de cette affaire et que la compagnie aérienne a imposé ce type de règles pour des raisons de sécurité notamment. (ats/nxp)

Créé: 18.04.2016, 13h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...