L'initiative «Genève Zéro Pub» a été déposée

Ville de GenèveL'initiative communale visant à interdire la publicité commerciale en Ville de Genèvea été déposée munie de 4658 signatures vérifiées par les initiants.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous sommes contents que la publicité fasse l'objet d'un débat public», a indiqué mardi Jean Rossiaud, membre du comité d'initiative et conseiller municipal Vert en Ville de Genève. Selon lui, le moment est idéal pour réfléchir à l'impact de la publicité sur la consommation et la pollution, alors que des sociétés comme Nike ne paient pas d'impôts.

L'initiative vise à libérer l'espace public de la Ville de Genève de la publicité commerciale, afin de privilégier la qualité du paysage urbain. La suppression des panneaux d'affichage sur les trottoirs doit aussi faciliter la mobilité de tous, en particulier des personnes handicapées.

«Expression libre»

Des panneaux d'affichage seront toutefois à disposition des associations et institutions locales pour annoncer leurs activités ainsi que les événements artistiques, culturels et caritatifs. En outre, des panneaux vierges seront voués à «l'expression libre, citoyenne et artistique» des habitants, comme cela s'était produit en début d'année, suite à un changement de concession publicitaire.

Cet événement avait été un déclic pour le comité d'initiative, même si le Réseau objection de croissance de Genève avait évoqué l'idée d'interdire la publicité commerciale à l'occasion d'une action antipublicitaire en novembre 2016. Cette initiative communale n'a reçu qu'un appui informel des Verts, du Parti socialiste et d'Ensemble à Gauche, a fait savoir Jean Rossiaud. (ats/nxp)

Créé: 07.11.2017, 17h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...