Passer au contenu principal

Harcèlement: le SSP toujours plus divisé

Une résolution dénonce le «lynchage médiatique» d'un ancien collaborateur. Après la centrale suisse, les coprésidents de la section genevoise s'en distancient.

En décembre 2019, une dizaine de femmes témoignaient dans la «Tribune» pour dénoncer des comportements inappropriés d'un syndicaliste.
En décembre 2019, une dizaine de femmes témoignaient dans la «Tribune» pour dénoncer des comportements inappropriés d'un syndicaliste.
DR

Samedi, la «Tribune de Genève» relatait des dissensions internes au sein du Syndicat des services publics (SSP) autour des accusations de harcèlement touchant l'un de ses anciens employés, désormais actif chez UNIA. Le comité de la région genevoise du SSP a effectivement rédigé une résolution afin de soutenir cet ex-collègue, ce qui n'a pas manqué de diviser à l'interne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.