Les travaux à la plage de Gland sont à nouveau reportés

LoisirsLa dernière opposition au chemin au bord du lac bloque l’aménagement de la plage, pourtant située sur une autre parcelle.

La Ville de Gland aimerait faire des travaux d'aménagement à la plage pour améliorer le confort des gens.

La Ville de Gland aimerait faire des travaux d'aménagement à la plage pour améliorer le confort des gens. Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est de la surdémocratie!» Tout en reconnaissant que les opposants font valoir leurs droits en toute légitimité, Thierry Genoud, municipal de l’urbanisme à Gland, est agacé par les procédures sans fin. Depuis 12 ans, des propriétaires touchés par le projet de chemin public de long des rives empêchent sa réalisation. Un accord devrait être enfin signé prochainement. Mais le traitement de ce dossier a aussi eu pour effet de retarder le réaménagement de la plage. La Ville prévoyait de les faire au printemps 2017. Aujourd’hui, elle ne peut qu’espérer les voir terminés au plus tôt avant l’été 2019.

«Le dernier opposant aux trois plans partiels d’affectation de la Falaise a été débouté par le Tribunal fédéral déjà en 2016, explique Thierry Genoud. Ces plans ont été validés, mais ils ne peuvent pas entrer en vigueur tant que le cheminement au bord du lac n’est pas réalisable, affirme le Canton. Ce qui empêche de faire les travaux à la plage, qui n’ont rien à voir avec le cheminement. On applique strictement le règlement pour une personne, ce qui pénalise tous les gens qui attendent un meilleur confort à la plage. C’est tout de même hallucinant.»

Terrasse flottante en attente

Pour rappel, Gland veut rendre la partie terrestre de sa plage plus accueillante et plus ludique: zone de détente agrandie, avec l’installation de tables de pique-nique, de tables de ping-pong et d’un terrain de volley; les cheminements seront améliorés et les WC seront rénovés. La mise à l’enquête du projet en mars 2017 avait essuyé deux ou trois oppositions de voisins avec lesquels la Municipalité pense trouver des arrangements. Mais la demande de crédit pour ces travaux a été suspendue à cause des procédures liées au chemin le long des rives.

Ce n’est pas tout. Reste à régler un troisième volet: le projet de poser une terrasse flottante, qui étendrait la plage sur le lac et permettrait un meilleur accès à l’eau. «Pour ça, on dépend du Canton, d’autant plus qu’on étudie la pose d’une digue sous-lacustre pour briser les vagues, ajoute le municipal. On ne peut qu’espérer qu’il traite le dossier au plus vite. Comme ça, on pourrait envisager de réaliser les aménagements terrestres et lacustres en même temps.»

Créé: 14.05.2018, 08h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...