Un site franco-genevois pour étudier buses et milans

Corridors Une plate-forme de suivi de la migration sera inaugurée samedi à Chevrier, au pied du Vuache

Le milan royal est souvent observé dans le défilé de l’Ecluse.

Le milan royal est souvent observé dans le défilé de l’Ecluse. Image: Jean Bisetti

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des buses, des milans royaux, des bondrées apivores ou encore des milans noirs. Dans le ciel du Genevois, les oiseaux sont légion. Nombre d’entre eux empruntent le défilé de l’Ecluse. Cette réalité bien connue des ornithologues a donné lieu à la mise en place d’une plate-forme de suivi de la migration. Un projet mené par le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Vuache.

Installée à Chevrier dans le cadre du contrat transfrontalier corridors biologiques Champagne -Genevois, ladite plate-forme sera officiellement inaugurée samedi. «Nous disposons désormais d’un espace dédié à l’observation, plus sécurisé», se réjouit Séverine Michaud, chargée de vie associative à la Ligue pour la protection des oiseaux de Haute-Savoie.

Tête en l'air

L’objectif d’une telle installation consiste à sensibiliser le grand public. «A faire découvrir aux habitants de la région la migration des oiseaux, complète Séverine Michaud. Leur montrer la diversité du vivant à ce niveau-là.» Comprenez au-dessus de nos têtes. D’où le nom de l’événement au sein duquel s’inscrit l’inauguration et qui se tiendra sur le site durant tout le week-end: Tête en l’air.

Pour cette 20e édition, les visiteurs pourront profiter du point d’observation. Une marche au bord de l’Etournel permettra de découvrir les oiseaux migrateurs et sédentaires avec des bénévoles. Un départ est prévu à 9 h, un autre à 14 h 30.

Un aigle criard ou un aigle pomarin

«A cette période, il y a énormément de buses et de milans royaux, précise la spécialiste. Des cigognes blanches et noires passent encore régulièrement. On observe aussi des petits passereaux et des pigeons. Et de temps en temps, une à deux fois par an, un aigle criard ou un aigle pomarin.» Avec un peu de chance…

Enfin, un grand jeu embarquera les familles à la découverte du phénomène de migration (de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h).

Informations LPO Haute-Savoie - 0033 4 50 27 17 74 mail: haute-savoie@lpo.fr www.teteenlair.org (TDG)

Créé: 29.09.2015, 14h57

Dossiers

Articles en relation

Le Grand Genève soigne ses couloirs à bestioles

Nature Lors d’un colloque, 300 Suisses et Français ont fait le point sur les corridors biologiques Plus...

Crapauds et guêpiers ont déjà investi la Feuillée

Nature Situé sur Soral et Saint-Julien, cet espace naturel de 16 hectares a été inauguré lundi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Etude: les Suisses champions du monde pour restituer un portefeuille perdu
Plus...