Passer au contenu principal

La région Auvergne-Rhône-Alpes investit sur les voies vertes dans le Genevois.

Plusieurs chantiers de réalisation de pistes cyclables vont être lancés sur le territoire français du Grand Genève, à Annemasse et entre Genève, Bossey et Valleiry.

La région Auvergne-Rhône-Alpes investit pour prolonger les voies cyclables dans le Genevois. Des études sont en cours sur le territoire d'Annemasse agglomération, rapporte le «Dauphiné libéré» dans son édition de vendredi. La Région a en effet voté fin décembre des crédits pour poursuivre les Via Rhôna, Fluvia et Allier, ce qui représente actuellement 490 km de voie verte. Dans le Grand Genève, la Région va investir près de 112 000 euros pour créer une vingtaine de kilomètres de voie verte.

Des études sont aussi en cours sur le territoire de la Communauté de communes du Genevois, sur un parcours de 14 km entre Bossey et Valleiry, traversant six communes. La Région participe à hauteur de 93 000 euros sur ce chantier de mobilité douce. Une piste de près d'un kilomètre reliera aussi Saint-Gingolph à la frontière suisse, prolongeant la Via Rhôna.

La Région va également se pencher sur l'axe qui part de Genève à Chancy, côté suisse, qu'elle compte poursuivre jusqu'à Valleiry. Il traversera le bois de Vosogne. Coût de l'opération pour Auvergne-Rhône-Alpes: 68 100 euros.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.