Un régime variable pour les buvettes de Nyon

Saison estivaleLes édicules saisonniers autorisés sur les quais durant l’été devront encore composer avec un statut éphémère.

En cinq ans, la buvette de la Grande Jetée a séduit un large public.

En cinq ans, la buvette de la Grande Jetée a séduit un large public. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les deux buvettes installées depuis cinq ans sur les quais de Nyon ont rouvert et font déjà le plein de clients durant ces beaux jours d’avril. Mais leur statut reste précaire, car leur bail, remis au concours tous les deux ans, se termine à la fin de l’année et divers aménagements prévus par la Commune à court et long terme, vont changer leur environnement.

À la Grande Jetée, la Ville démarre le 24 avril les travaux visant à transformer provisoirement les lieux en zone de détente et de loisirs au bord du lac. Au programme, installation de plates-formes en bois et de bancs de sable, ainsi que d’une troisième buvette à proximité d’une place de jeux pour les enfants entièrement remodelée. Cette dernière bénéficiera d’un bail de quatre ans. Les exploitants des deux buvettes existantes, celle de la Grande Jetée et celle située près du port, rêvent d’obtenir les mêmes conditions. «Car deux ans, ce n’est pas assez pour investir. Je veux changer mes chaises, mais je ne le fais pas parce que je ne sais pas si je serai toujours là l’année prochaine. En plus, cette durée n’est pas suffisante pour amortir cet investissement», remarque Mustafa Kan, gérant de celle du port. Pour lui, l’idéal serait un bail de cinq ans. Ses affaires commencent à bien marcher. Après une première année difficile, son chiffre d’affaires va crescendo et il sent une meilleure reconnaissance de la Commune depuis l’été dernier. Cet hiver, il a ainsi pu laisser son cabanon au port, alors qu’il devait l’enlever, ce qui l’obligeait à payer son transport et son hivernage dans un dépôt à Genève.

Fixe et saisonnier

A l’autre bout du quai, la buvette gérée par Salvatore Tillona et Philippe Kuratle, installée à côté de l’ancienne pisciculture et des terrains de beachvolley, a permis de faire du terrain vague de la Grande Jetée un lieu très prisé des Nyonnais. Notamment grâce au style lounge et parasols de l’édicule et des événements ludico-sportifs que les deux compères organisent au bord du lac. Leur affaire fonctionne aussi de mieux en mieux, même si la météo reste le principal élément qui impacte la fréquentation du lieu. Cette saison, ils ont engagé un salarié de plus, soit six personnes. Pour eux, le réaménagement des lieux sera une bonne chose pour le dynamisme de la Grande Jetée. «C’est juste dommage que les travaux n’aient pas été faits avant le mois de juin, car nous avons dû mettre en veilleuse des projets d’animation prévus ce mois-là», regrette Salvatore Tillona. Mais l’arrivée d’une nouvelle buvette ne l’effraie pas. «Toute concurrence est bonne. Le monde appelle le monde», estime ce promoteur d’événements, qui a d’ailleurs fait acte de candidature pour la nouvelle buvette et attend une réponse pour la fin du mois d’avril.

Mais cette dernière n’ouvrira pas avant le milieu de l’été. «Car outre le choix de l’exploitant, nous devons encore mettre le projet à l’enquête publique», explique le municipal de l’urbanisme Maurice Gay. Pourquoi aura-t-elle un bail plus long que celui des deux autres? «Cette nouvelle buvette ne sera pas saisonnière mais installée à l’année. Elle est plus importante que les autres et que son exploitant doit disposer d’un certain temps pour développer l’affaire», explique le municipal. Pour les autres édicules, il entend ne pas trop pérenniser les baux afin de garder une souplesse en regard des aménagements futurs. Ils resteront donc d’une durée de deux ans. Mais la Ville planche sur une révision du règlement sur l’utilisation du domaine public et privé de la Commune, afin d’harmoniser les tarifs et les procédures d’obtentions des autorisations, actuellement réparties entre différents services.

Créé: 23.04.2018, 13h17

Sortie de crise au Village du lac

Rachetée par la Commune, l’ancienne pisciculture de l’État de Vaud, située vers la Grande Jetée, avait été attribuée au Village du Lac. Une association réunissant animatrices et sociétés du lac, qui voulaient y développer des activités nautiques et culturelles.

Or une crise interne avait provoqué la démission du comité au printemps 2017. «Aujourd’hui, les sociétés du lac qui ont repris l’association, ont enfin trouvé un accord sur la répartition des locaux et obtenu une participation financière de la Commune pour l’aménagement des lieux», explique André Rosé, appelé à la rescousse comme président en juillet dernier. L’association a renoncé à faire une buvette, celles de la Grande Jetée suffisant à leur soif. «Mais pour mettre nos plans à l’enquête publique, nous attendons encore un feu vert de l’État, car nous avons déplacé un local qui lui était dévolu par convention.»

Ce n’est donc pas avant la fin de l’été que le Village du Lac pourra couper le ruban inaugural, à l’occasion des 100 ans de la Société des Petits Pêcheurs.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...