Mies et Tannay envisagent un port de 125 places

ConsultationDans le cadre du réaménagement de leurs rives, les deux communes reviennent avec un projet de port plus modeste.

Le futur port de Mies-Tannay permettrait d'accueillir 50 bateaux de plus.

Le futur port de Mies-Tannay permettrait d'accueillir 50 bateaux de plus. Image: Commune de Tannay

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans le nouveau concept d’aménagement des rives du lac entre Mies et Tannay, l’agrandissement du port est une option sur laquelle la population des deux villages, qui avaient refusé un projet plus ambitieux en 2015, devra se prononcer à titre consultatif le 10 juin prochain. Lundi, les habitants de Tannay ont découvert à quoi il pourrait ressembler: un port plus modeste, de forme ronde, d’une contenance de 125 places, soit environ 50 de plus qu’actuellement.

Devant la caméra de NRTV, le municipal de Tannay Guy Van Gelder, estimait son coût de réalisation et ses charges à venir à quelque 13 millions de francs, qui devront être financés par les locataires du port. Le concept global d'aménagement des rives devrait se faire en trois étapes. Il comprendra des aménagements de loisirs sur les rives, la réfection du chantier naval Sartorio, qui pourrait devenir un vrai pôle nautique, la renaturation de l'embouchure du Torry et enfin l'agrandissement du port. Si les aménagement terrestres ne sont pas sujets à polémique, celui du port reste délicat, pas moins de 19 projets d'agrandissement ayant échoué à Tannay depuis 1974! La consultation dira si cet ouvrage, objet d'un compromis et mieux intégré au paysage, aura les faveurs de la population.

Créé: 08.05.2018, 19h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.