Passer au contenu principal

Le lifting des places de la Gare et du Château attendra

Les travaux de la place du Château ne se réaliseront pas en entier avant l'été. Ceux de la place de la Gare pas avant l'automne.

Le podium de la place du Château est voué à disparaître.
Le podium de la place du Château est voué à disparaître.
Ebinger-A

La place du Château sera réaménagée pour devenir plus accueillante avec la disparition d’une grande partie des places de stationnement sur cet espace public emblématique de la ville. Lundi soir, le Conseil communal n’a pas seulement accepté le crédit proposé par la Municipalité, mais l’a augmenté de 150'000 francs pour le faire passer à 521'000 francs.

Le projet de la Municipalité prévoit d’installer des espaces ombragés sur lesquels les établissements pourront installer une terrasse à l’entrée de la place, sur une zone réservée aujourd’hui au parking. La circulation sera réduite drastiquement puisqu’elle ne se fera plus qu’en sens unique, afin de laisser un accès au poste de police qui restera encore quelques mois au centre-ville, avant son déménagement à Champ-Colin. La zone devant le château sera réaménagée avec une plateforme végétalisée où il sera possible de s’asseoir.

Si ces intentions municipales ont obtenu l’aval du Conseil communal, celui-ci a revu les plans pour le centre de la place. Sur la proposition du Vert Pierre Wahlen, il a soutenu la démolition du podium qui accueille la terrasse de l’Auberge du Château. «Cette surélévation est une erreur urbanistique pour deux raisons, a souligné l’architecte nyonnais. Son emprise empêche la tenue de manifestations d’envergure sur la place. Secondement, c’est une salle manger luxueuse et privatisée. Il faut l’aplanir pour redonner cet espace aux Nyonnais.» L’Auberge installera une terrasse le long de sa façade.

Maurice Gay, municipal de l’Urbanisme, a apporté son soutien. «Nous acceptons l’amendement avec plaisir.» Il faut admettre que le podium était de toute façon voué à disparaître dans un second temps. Sans combattre l’abandon du podium, l’UDC et le parti des Indépendants (PIN) ont toutefois proposé d’inclure cette idée dans une réflexion à reprendre sur l’ensemble du projet. Ils ont essayé sans succès de renvoyer le préavis à la Municipalité.

Sans enthousiasme, les élus ont finalement accepté le projet remanié par leur soin. Ce qui soulagera les commerçants qui avaient apporté leur soutien dans l’espoir que le réaménagement de la place du château améliore l’attractivité du centre-ville. Ils devront par contre attendre encore un peu.

Les aménagements temporaires pourraient ne pas être installés cet été comme initialement prévu. La démolition du podium risque de reporter le début des travaux pour tout ce qui touche le sud de la place. La zone côté Grand-Rue pourrait toutefois être prête pour le début de l’été, si les trois oppositions émanant de voisins sont retirées. Si tel n’est pas le cas, il est probable que l’ensemble du chantier soit entrepris l’automne prochain.

Place de la Gare retardée

Imaginée selon la même philosophie temporaire, la place de la Gare ne sera pas non plus réaménagée d’ici à l’été. La commission n’a pas encore déposé ses conclusions. Ses membres sont partagés sur la mise en valeur du site. Les discussions sont animées à tel point que son président a demandé aux chefs des groupes politiques de se réunir pour recadrer les débats. Des insultes auraient été échangées oralement et par écrit.

Dans tous les cas, le sujet sera mis à l’ordre du jour du 28 mai. Si le préavis est accepté et en prenant en compte les 30 jours du délai référendaire, les premiers coups de pioche pourraient au mieux être donnés le 27 juin, pendant les vacances d’été, une période peu propice. Maurice Gay évoque avec assurance que le chantier commencera au mieux après la rentrée.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.