Sur sa Grande Jetée, Nyon rêve de vagues et de dunes de sable

La CôteAvec «Pilotipolis», la Ville veut créer une onde de choc sur cet espace lacustre trop longtemps délaissé.

Sur sa Grande Jetée, la Ville de Nyon projette un espace de détente et de loisirs formé de vague et de dunes de sable.

Sur sa Grande Jetée, la Ville de Nyon projette un espace de détente et de loisirs formé de vague et de dunes de sable. Image: Ville de Nyon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a vingt-cinq ans, la Grande Jetée, qui s’avance dans le lac à l’est des quais de Nyon, était encore occupée par l’une des premières stations d’épuration du canton de Vaud et par une pisciculture. Pas folichon, sur le plan des odeurs, pour les flâneurs et les habitants du quartier de Rive! Depuis le déménagement de la step à l’Asse, près de Paléo, ce vaste triangle est longtemps resté un no man’s land. Il accueillait au gré des saisons des bateaux à l’hivernage, des marchands ambulants, des promeneurs de chiens et des navigateurs occupés à sortir leur embarcation par la grue qui trône sur son flanc ouest. Si la Ville n’a longtemps rien entrepris pour réaffecter les lieux, c’est qu’elle attendait un projet de réaménagement global des rives du lac qui n’est jamais venu. Entre-temps, certains ont rêvé, sans succès, d’y construire un nouveau Musée du Léman pieds dans l’eau ou un skatepark. Il y a quelques années, enfin, la Commune installait des terrains de beach-volley et un bar lounge saisonnier.

Du provisoire bien léché

Aujourd’hui, l’endroit étant très prisé par les touristes et les riverains, la Municipalité s’est finalement décidée à agir sans attendre le «Concept d’évolution des rives du lac», qui doit permettre de réaliser un parking souterrain sous Rive-Est et un grand espace public. Ce projet sera présenté dans quelques mois mais ne pourra se concrétiser avant dix ou quinze ans.

Avec du bois et du sable

«En attendant, comme il fallait absolument rénover la place de jeux, il nous semblait opportun de lancer une réflexion sur l’ensemble de la Grande Jetée pour y créer un espace public favorisant les échanges intergénérationnels», explique Fabienne Freymond Cantone, municipale des Espaces verts. Dépenser un peu plus d’un demi-million de francs pour un aménagement provisoire ne gêne pas les autorités, car ce dernier, évolutif, permettra de tester sur le terrain les principes du concept des rives. Par ailleurs, les aménagements étant réalisés en surface, avec du bois, du sable et du gravier sur le modèle du récent square Perdtemps, tout est réversible et partiellement récupérable. Intitulé «Pilotipolis», le projet d’aménagement, qui devra être avalisé par le Conseil communal, propose une scénographie inspirée des ondes du lac, avec des dunes de sable cernées de courbes en rondins déclinées en terrasses, en verdure, en deck ou plages.

A ces espaces de bronzette, de détente et de jeux – y compris des engins de fitness et de street workout – s’ajoute un nouvel accès au lac. Grâce aux gradins en bois descendant du quai Niedermeyer, on pourra faire trempette dans cette anse, en faisant gaffe toutefois aux pédalos, cygnes et bateaux de la CGN qui croisent à proximité. A côté de la place de jeux des enfants, décloisonnée, une deuxième buvette, plus familiale, pourra s’installer sous le platane séculaire, celle plus branchée de la Grande Jetée restant en place, comme les terrains de beach-volley.

Créé: 07.11.2017, 13h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.