Passer au contenu principal

«Les frontaliers sont encouragés à se déclarer»

Les éventuels faux résidents secondaires vont recevoir un courrier explicatif.

Vue du Salève, la Communauté de communes du Genevois s’étend de Chevrier à Bossey.
Vue du Salève, la Communauté de communes du Genevois s’étend de Chevrier à Bossey.
Lucien Fortunati

Ils échappent à la statistique. Les faux résidents secondaires habitant en France et travaillant en Suisse sont pourtant des milliers. D’où une campagne de recensement lancée cette fois par la Communauté de communes du Genevois (CCG). Les explications de son président, Pierre-Jean Crastes:

Pourquoi lancer cette campagne de recensement maintenant?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.