Passer au contenu principal

Emprunts toxiques: des collectivités aux abois

En France, 1500 acteurs publics, dont La Roche-sur-Foron ou Chambéry, voient exploser les intérêts des prêts liés au franc suisse.

La Roche-sur-Foron est l’une des 1500 collectivités territoriales françaises ayant contracté un emprunt toxique.
La Roche-sur-Foron est l’une des 1500 collectivités territoriales françaises ayant contracté un emprunt toxique.
Google map

Le maire de La Roche-sur-Foron, Guy Flammier, tente de garder le sourire. Mais le coup est dur à encaisser. La hausse du franc va plomber les finances de sa Commune. La cité haut-savoyarde est l’une des 1500 collectivités territoriales françaises ayant contracté un emprunt toxique. Or certains de ces prêts sont indexés sur le taux de change euro/franc suisse. Dans la région, le Département de l’Ain (lire notre édition du 21 janvier) est touché. Chambéry voit le taux de deux de ses emprunts passer de 14% à 26%. Quant au premier budget de la métropole de Lyon, il est déjà plombé!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.