Une employée de la CGN plonge pour sauver la vie d’un petit enfant

Evian-les-BainsIl faisait presque nuit, jeudi dernier, lorsqu’un enfant a coulé à pic au moment de débarquer. La contrôleuse du «Léman» n’a pas hésité une seconde.

C'est au moment du débarquement à Evian que l'accident s'est produit.

C'est au moment du débarquement à Evian que l'accident s'est produit. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les eaux du lac Léman oscillent aux environs des 12 degrés, ces jours. Mais une employée de la CGN n’a pas hésité à plonger pour sauver la vie d’un petit enfant qui venait de chuter du débarcadère. Cette scène de bravoure s’est déroulée jeudi dernier, en fin de journée, alors que le Léman venait d’accoster à Evian. L’incident aurait pu être fatal, tant à la secouriste qu’au bambin. Tous deux sont sains et saufs.

«La chance de cet enfant a été de porter un anorak de couleur car, dans la pénombre, elle ne l’aurait probablement pas retrouvé sous l’eau»

«Un monsieur avec une poussette franchissait la passerelle pour débarquer du bateau, raconte un témoin indirect de la scène. Le petit garçon est parti devant et, une fois sur le quai de débarquement, il a voulu se mettre sur le côté.» Les circonstances sont peu claires. L’enfant a-t-il voulu faire de la place pour laisser passer la poussette? Toujours est-il qu’en faisant un pas de côté, il est tombé à l’eau. «Il a coulé à pic», assure notre témoin. Heureusement pour lui, la navigante occupée au contrôle des passagers s’est aussitôt lancée. «La chance de cet enfant a été de porter un anorak de couleur car, dans la pénombre, elle ne l’aurait probablement pas retrouvé sous l’eau.»

Pas de procédure prévue

Cet acte de bravoure est confirmé par la CGN. Il n’a toutefois pas fait l’objet d’une communication en raison du «traumatisme subi par la famille». La compagnie de navigation indique toutefois avoir félicité l’héroïne du jour. «Elle a agi de sa propre initiative car, à quai, aucune procédure n’est prévue pour ce genre de situation», note Sandra Tiano, porte-parole de la CGN. En tout cas, rien ne prévoit que les employés se jettent à l’eau, que ce soit à quai ou au large. Ils ne sont pas des professionnels du secourisme. Mais la CGN a aussi pour mission de prêter assistance sur le lac, rappelle la compagnie. Cela a été le cas le 22 octobre dernier, lorsqu’un capitaine a détourné son bateau au large d’Ouchy pour porter secours à un catamaran en difficulté.

L’issue heureuse de l’accident de jeudi ne pose pas moins la question de la sécurité des passagers de la CGN, à bord ou au débarquement. «Nous sommes en train d’analyser cet incident, indique Sandra Tiano. Et je peux vous dire que tout ce qui pourra être amélioré le sera.» La CGN précise que toutes les passerelles et les quais d’embarquement respectent les normes en vigueur.

La chute de cet enfant semble être un cas unique. Au cours des vingt dernières années, la CGN assure qu’aucun cas semblable n’a été signalé. Aucune noyade d’un passager n’a été rapportée dans le même temps. Ce qui ressemble à une prouesse si l’on prend en compte les 2 millions de passagers embarqués et débarqués chaque année par la CGN. (TDG)

Créé: 08.11.2017, 07h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...