Passer au contenu principal

L’Ecole de rythmique de Nyon cherche terre d'asile

A cause d'un projet immobilier, l’institution fondée par Liliane Favre-Bulle doit quitter ses locaux historiques.

Tamaé Gennai et Pierre Deveaud (ici en spectacle) reprendront l'Ecole de rythmique de Nyon en 2018.
Tamaé Gennai et Pierre Deveaud (ici en spectacle) reprendront l'Ecole de rythmique de Nyon en 2018.
Olivier Allenspach

Le projet de démolition et de reconstruction d’un immeuble à la rue de la Colombière, à Nyon, devrait jeter à la rue l’Ecole de rythmique fondée il y a bientôt septante ans par Liliane Favre-Bulle. C’est en effet au rez-de-chaussée de cette maison qu’elle a enseigné durant des décennies la méthode d’éducation à la musique par le mouvement inventée par le Genevois Emile Jaques-Dalcroze.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.