Le château de Coppet ne fleurira pas cette année

ManifestationJardins en fête, comptoir des plantes et de l'art du jardin, est en pleine réorganisation. Il se met en veille en 2020.

Les jardins du château de Coppet n'accueilleront pas de stands cette année.

Les jardins du château de Coppet n'accueilleront pas de stands cette année. Image: Georges Meyrat

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jardins en fête est un événement très prisé, puisqu’il attire chaque printemps des milliers de visiteurs. Pour sa centaine d’exposants mais aussi pour son cadre, puisque ce comptoir dédié aux plantes et à l’art du jardin se déroule dans le parc du château de Coppet. Or la quinzième édition, prévue du 8 au 10 mai 2020, n’aura pas lieu. Parce que son organisation est en pleine... réorganisation, affirme sa responsable, Florence Mottu Del Rizzo, au journal «La Côte».

Fondé par Viviane Cagneux et Françoise Mottu-Bonna, Jardins en fête occupait au début le parc, mais aussi le verger du château, situé de l’autre côté de la route. En 2015, la manifestation s’est recentrée sur le parc et, l’an dernier, les exposants étaient moins nombreux. Une occasion pour le comité de réinventer ce rendez-vous et de renouveler les exposants.

Apparemment, le temps n’a pas suffi, ce qui a conduit à l’annulation de cette édition. «Il y a eu 7500 visiteurs l’an dernier, et cette manifestation est importante pour notre commune. L’édition 2021 aura tout notre soutien», affirme le municipal de la Culture, Thomas Marchand.

Créé: 07.02.2020, 11h56

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...