Le bateau Belle Epoque «Italie» se refait une beauté

PatrimoineLe navire de 1908 est en pleine restauration. Il devrait pouvoir recommencer à naviguer cet automne.

Quelque 25?personnes travaillent sur le chantier. L’Italie en a encore pour cinq bons mois avant de retrouver le Léman.
Vidéo: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Italie est bien au sec dans son bassin de radoub du chantier de la CGN à Ouchy. Les meuleuses et les postes à souder s’affairent sur la coque. Il lui manque encore son pont supérieur, avec la timonerie et le tambour tribord de la roue à aubes. Mais les formes du Belle Epoque sont là. «Nous avons bientôt fini le gros œuvre, indique Eric Soret, directeur technique de la CGN. Le bateau aura complètement retrouvé sa silhouette dans un mois.» (Visitez le chantier en photos ci-dessous, et en vidéo ci-dessus)

L’Italie est entré en piteux état au chantier naval, le 12 mai dernier. Le bâtiment de 66 mètres est resté plus de neuf ans désarmé, après avoir assuré la ligne translémanique Le Bouveret-Genève sans interruption pendant près d’un demi-siècle. Trois millions de kilomètres au compteur.

Il a d’abord fallu le désosser. «Nous avons remplacé 260 m2 de tôle, soit 55% du bateau», chiffre Maurice Decoppet, président de la CGN Belle Epoque et de l’Association des amis des bateaux à vapeur (ABVL). «C’est simple, sur 300 tonnes nous en conservons 70, indique Eric Soret. Nous ne gardons aucun élément mécanique, sauf les deux roues à aubes.»

Tambours de Saint-Nazaire

Des parties entières ont été construites ailleurs. «Par exemple, les deux gros tambours où se logent les roues à aubes viennent d’un chantier naval à Saint-Nazaire», explique Christian Cartou, coordinateur serrurier. Le deuxième tambour est arrivé hier matin par convoi exceptionnel.

Ce chantier de Loire-Atlantique avait déjà fabriqué les mêmes pièces pour le Vevey, le jumeau de l’Italie, restauré, lui, en 2012. Cet enchaînement est précieux. «Ce sont les mêmes bateaux au centimètre près, note Eric Soret. On profite de l’expérience de la rénovation du Vevey

Sous le pont: la modernité

L’Italie n’a pas encore tous ses éléments extérieurs, mais les trois groupes électrogènes qui fourniront l’énergie à bord sont déjà posés en fond de cale. Ainsi que l’imposant tableau électrique de trois tonnes. Car si la silhouette du navire et les salons avec boiseries d’époque sont conservés, sous le pont il en va tout autrement.

Le bateau est entièrement modernisé pour assurer le confort des passagers et répondre aux normes de sécurité. Il accueillera l’équivalent d’un Airbus A320 en électronique et en câbles. La nouvelle propulsion diesel-électrique permettra au Belle Epoque de naviguer durant la saison froide. Ce qui se révèle plus compliqué à faire avec les vapeurs. A cet effet, l’Italie sera entièrement isolé. Tous ces aménagements ont un poids. «Comme le bateau est beaucoup plus équipé, nous allons l’alléger avec un pont supérieur en alu», indique Eric Soret.

Les serruriers et les chaudronniers ont bientôt terminé leurs œuvres. En revanche, les électriciens, les peintres et les ébénistes ont encore du pain sur la planche. Le chantier devrait prendre fin cet été.

Une rénovation populaire

Ce sont principalement les 20'000 donateurs de l’ABVL et de sa fondation, Pro Vapore, qui ont permis cette rénovation en y contribuant à hauteur de 11 millions de francs. Le Canton de Vaud a donné un «coup de pouce» de 3 millions pour boucler le financement.

Créé: 04.02.2016, 22h13

Calendrier

Mai 2015: l’«Italie» fait son entrée dans le bassin de radoub du chantier naval de la CGN.

Juin 2015 à janvier 2016: démontage, fabrication des cloisons étanches et assainissement de la coque.

Février à juin 2016: installation de la machine à propulsion, de la timonerie, du nouveau pont supérieur en alu et des boiseries des salons.

Juillet à septembre 2016: premiers essais en navigation et formation de l’équipage.

Novembre 2016: inauguration du bateau entièrement rénové.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.