Un mini-centre culturel pour les jeunes du district de Nyon

ArtsLe Conseil des jeunes du district a ouvert un grand local pour les artistes en tous genres, en quête de création.

Le Conseil des jeunes du district de Nyon a investi en achetant des instruments de musique.

Le Conseil des jeunes du district de Nyon a investi en achetant des instruments de musique. Image: Ebinger

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le projet est ambitieux: offrir 100 m2 pour la création aux artistes de 14 à 30 ans. Le Conseil des jeunes du district de Nyon (CDJ) vient d’ouvrir une grande salle nommée Arts Local dans l’ancienne école de la Redoute transformée désormais en maison de quartier. Au sous-sol, à côté de l’espace occupé par les Samaritains, la salle mise à disposition par la Ville est en cours d’aménagement. «C’est un espace ouvert à tous ceux qui veulent exercer leurs arts, quels qu’ils soient», explique Alexandre Legrain, coprésident du CDJ.

Le local est séparé en deux par un grand rideau qui permet une isolation sonore. D’un côté, la pièce est conçue pour accueillir des groupes de musique. Une batterie, des guitares, un clavier, avec ampli et du matériel d’enregistrement n’attendent qu’à être pris en mains. «Nos membres, mais aussi la jeunesse en général, ont exprimé à plusieurs reprises leur demande d’avoir un endroit pour la pratique artistique, note Alexandre Legrain. Les coûts de location pour un local équipé sont beaucoup trop élevés pour un étudiant, par exemple.»

De l’autre côté de la pièce, l’espace est dévolu à toutes les autres disciplines, du théâtre à la photographie. Des chevalets posés contre un mur indiquent que les peintres sont également les bienvenus.

Règles et charte

Les premiers bénéficiaires profitent déjà du lieu. Ce sont deux musiciens. Avant d’avoir poussé les portes de l’ancienne école de la Redoute, ils se sont inscrits comme utilisateurs auprès du CDJ, ont suivi une formation obligatoire sur le maniement du matériel, ont signé une charte et ont déposé une caution de 50 francs. La cotisation annuelle est fixée ensuite à 10 francs. Le coprésident compte sur la responsabilité de chacun pour que l’expérience soit positive. «Nous avons tout de même le contrôle de qui vient car il faut au préalable réserver son créneau horaire sur notre agenda en ligne», assure Alexandre Legrain.

À Morges

À Morges, une expérience proche a été mise en pratique en 2016 sous l’égide du Parlement des jeunes de la Commune. Une salle de répétition accueille des musiciens qui doivent apporter leurs guitares. Une batterie et les amplis sont par contre en libre-service. «Le bilan est assez positif», juge Alexandre Roulet, membre du comité du Parlement des jeunes.

Le succès a dépassé les attentes, causant quelques problèmes. Le lieu est fermé depuis Noël, pour permettre une remise à neuf. Jusque-là, une vingtaine de groupes bénéficiaient d’une plage de trois heures par semaine. «La gestion du lieu était devenue difficile à cause de la suroccupation, note Alexandre Roulet. Nous travaillons à la restructuration du projet pour qu’il rouvre rapidement. Le nombre d’utilisateurs sera revu à la baisse.»

Créé: 08.03.2019, 13h28

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...