Le Grand Paris est plus petit que le Grand Genève

DémographieSelon AvenirSuisse, le Grand Paris et ses 6,9 millions d'habitants tiendraient dans l'espace transfrontalier genevois. Saisissant.

Les territoires de Paris, Berlin, Londres New-York et Barcelone superposés sur les villes suisses, à la même échelle. (Source: AvenirSuisse)

Les territoires de Paris, Berlin, Londres New-York et Barcelone superposés sur les villes suisses, à la même échelle. (Source: AvenirSuisse)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cet été StatistiqueGenève a mis à jour ses projections démographiques. Résultat: le canton devrait abriter entre 505'000 et 625'000 habitants en 2040. 505'000 correspond à un scénario zéro migrant. Très peu vraisemblable. 625'000 habitants est le scénario no 1. Il correspond à la poursuite du rythme d'accroissement démographique qu'a connu Genève ces dernières années.

La métropole genevoise, soit l’Espace transfrontalier genevois (un territoire franco-valdo-genevois un peu plus vaste que le Grand Genève), abriterait, elle, entre 25% et 35% d’habitants de plus qu'aujourd'hui, soit entre 1,26 et 1,36 million d'habitants tout compris. Loin, très loin des 6,9 millions d'habitants (en 2013) de la Métropole du Grand Paris, dont AvenirSuisse, le think tank des grandes entreprises suisses, vient à titre illustratif de superposer le territoire de 814 km2 sur celui du Grand Genève (2000 km2), dans une publication décapante sur l'aménagement du territoire.

24 défis suisses

AvenirSuisse a superposé le territoire de plusieurs métropoles sur les grandes villes suisses. Ce travail fait partie d'un projet bien plus ambitieux qui passe en revue huit grands domaines et vingt-quatre questions critiques, qui sont autant de défis pour la Suisse selon AvenirSuisse, pour lesquels le puits à réflexion expose des solutions qualifiées de «libérales». La version en ligne de l'illustration ci-dessous est interactive et renvoie à de nombreux graphiques et documents.

L'étude d'AvenirSuisse a pour but avoué de «réveiller les Suisses de leur torpeur» et de les sortir de l'«autosatisfaction» ambiante qui leur font oublier les causes de leur prospérité. «Les énergies politiques et intellectuelles sont de plus en plus employées à distribuer autrement le surplus qui a l’air de tomber du ciel, au lieu d’adapter les fondements de la prospérité aux nouvelles nécessités», écrit notamment Peter Grünenfelder, directeur du think tank libéral.

La Suisse pourrait héberger 30 millions d'habitants

Depuis 1995, la population helvétique a augmenté de 18 %, passant de 7,0 à 8,3 millions d’habitants. La barre des 9 millions devrait être franchie fin 2023, estime l'Office fédéral de la statistique, et celle des dix millions en 2035. Les cinq métropoles qu'AvenirSuisse a collées sur la carte du pays abritent 29 millions d'habitants, dont 24 millions à l'intérieur du pays. En clair, résume AvenirSuisse qui assume la provoc, la Suisse peut héberger des millions d'habitants en plus sans urbanisation ni étalement urbain supplémentaires.

La réalité est cependant tout autre, constate le think tank libéral dans son étude CH 1995-2035. Les Suisses consomment toujours plus de mètres carrés de territoire en raison de la croissance démographique mais aussi parce que chaque habitant dispose d'un espace construit plus important que par le passé.

Ndlr: Le 1er janvier 2016, a été créée la Métropole du Grand Paris (MGP). Cette institution regroupe la ville de Paris et 130 communes, comprenant l'intégralité des communes des départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) ainsi que sept communes de la grande couronne. Sa superficie est de 814 km2, soit presque quatre fois le territoire du canton de Genève. La MGP remplace l'ensemble des communautés de communes et communautés d'agglomération concernant ces communes par des établissements publics territoriaux. Le Grand Genève regroupe 212 communes sur environ 2000 km2.

Créé: 03.10.2016, 15h46

Dossiers

Articles en relation

Projections mises à jour: 625'000 Genevois en 2040

Statistique L'Office cantonal de la statistique estime que le canton hébergera de 86'000 à 135'000 habitants supplémentaires en une génération. Plus...

Dix millions de Suisses: «Genève restera un canton jeune»

Démographie Le démographe genevois Philippe Wanner analyse le vieillissement de la Suisse. Entretien. Plus...

L’immigration dans le canton de Genève est en chute libre

Démographie Signe possible d’un essoufflement de l’économie, les arrivées d’étrangers sont en baisse. Plus...

Genève a connu un record de naissances et décès en 2015

Démographie Le nombre de nouveau-nés croît, mais l’an dernier a aussi connu un pic de mortalité. Plus...

Dix millions d’habitants et une Suisse vieillissante

Démographie Editorial Le nombre de retraités va exploser d’ici 2045. L’arc lémanique, Fribourg et Zurich sont un peu moins touchés Plus...

L’Espace transfrontalier genevois

En 2040, l’Espace transfrontalier genevois abriterait entre 1'263'000 et 1'363'000 habitants, selon l’Observatoire
statistique transfrontalier
. A noter que le Grand Genève qui correspond au projet d'agglomération franco-valdo genevois signé pour la première fois en 2007 pour collecter des fonds de la Berne fédérale pour les trams ne correspond pas tout à fait à l'espace transfrontalier des statisticiens qui reflète davantage le bassin d'emplois de Genève. (JFM)

Genève en 2040

L'Office cantonal de la statistique a mis à jour ses projections démographiques de la population du canton à l'horizon 2040. Trois scénarios sont retenus qui tous anticipent une augmentation assez sensible des habitants du canton. Nous étions 382'543 en 1990, il y a 25 ans, 490'578 en 2015. Nous serons peut-être 625'000 en 2040.

Le scénario I (ligne bleue) anticipe un accroissement de presque 135'000 personnes entre 2015 et 2040. La population qui atteindra donc 625'200 personnes.

Le scénario II (ligne rouge) escompte une population de 601'100 âmes (+ 110 500 habitants) et

Le scénario III (ligne verte) postule postule une croissance de 86'000 Genevois en 25 ans ce qui porterait la population du canton à 576 600 habitants en 2040.

Un quatrième scénarios (ligne violette) - très peu probable - fondé sur l'hypothèse d'une migration zéro montre que la population continuera d'augmenter jusqu’en 2030 avant de reculer. Nous serons néanmoins 505'000 habitants en 2040, soit 14 400 résidants de plus qu'au 31 décembre 2015.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Chinois exportent à nouveau
Plus...