Cadavre sans tête: «J'ai d'abord cru que c'était un chevreuil»

Ferney-VoltaireUn employé municipal a découvert un corps décapité à quelques mètres de la frontière suisse. Il raconte.

Le lieu où le cadavre a été découvert.

Le lieu où le cadavre a été découvert. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est un employé municipal qui a trouvé, mercredi à Ferney-Voltaire, le corps d'un homme décapité. Le cadavre gisait dans un fossé, à quelques mètres de la douane franco-suisse. Un jour après cette macabre découverte, Patrick Levrard défriche un terrain à l'arrière de l'église du village. Il raconte.

«Nous avions repris le travail, il devait être 14 h 15. Je défrichais le bas-côté de la route avec un tracteur et son bras articulé. Comme le champ était moissonné, j'en ai profité pour passer derrière, histoire de bien nettoyer. Je le fais chaque année quand les blés sont fauchés. Je suis descendu du tracteur et c'est là, au pied d'un bosquet perpendiculaire à la route, que je l'ai vu.»

«Je n'ai d'abord aperçu que la cuisse alors j'ai pensé à un chevreuil. Puis j'ai vu le tronc et la tête, à environ 50 centimètres. Le corps était déjà très décomposé et de la tête ne restait que la boîte crânienne. L'homme portait un pull mais avait les jambes nues.»

«Le maire m'a appelé»

L'homme ne s'est pas montré trop effarouché. «Mais bon, j'ai été pompier-volontaire durant trente ans.» Il a tout se suite repris le travail. «Et hier soir, le maire m'a appelé à la maison pour prendre de mes nouvelles.»

Au lendemain de la découverte, la gendarmerie confirme l'information. Si la piste criminelle est explorée, la piste d'un homme mort accidentellement et dont la tête aurait été attaquée par des animaux n'est pas exclue, affirme le quotidien français.

«Cela faisait certainement plusieurs jours qu'il était là, le corps était en état de putréfaction avancée, partiellement momifié. La tête a été retrouvée posée à côté du corps, mais nous n'excluons pas que ce soit le fait d'animaux», a indiqué le Parquet de Bourg-en-Bresse à l'AFP.

Intrigant

Détail intrigant, le corps ne portait ni pantalon, ni sous-vêtement. Le Parquet estime possible qu'étant donné son âge, la zone isolée où il a été retrouvé et le fait qu'il avait de l'argent sur lui, le défunt ait pu faire un malaise au moment de satisfaire un besoin naturel.

Un Suisse de 81 ans

Le corps a pu être identifié grâce aux papiers d'identité retrouvés dans ses vêtements. Il s'agit d'un ressortissant suisse âgé de 81 ans et disparu depuis le 2 juin.

Pour tenter de déterminer les causes du décès, les restes ont été transférés à l'Institut médico-légal de Lyon, et il a été demandé aux autorités suisses des éléments sur sa personnalité.

L'enquête a été confiée à la gendarmerie d'Ornex.

Créé: 25.07.2019, 16h42

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...