Genève veut accélérer les économies d'énergie

Parc immobilierLe canton de Genève a prévu une enveloppe de 25 millions de francs de subventions en 2017.

Le conseiller d'Etat Antonio Hodgers, en charge du Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE).

Le conseiller d'Etat Antonio Hodgers, en charge du Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le canton de Genève veut accélérer l'assainissement énergétique du parc immobilier et favoriser le développement des énergies renouvelables. Il a prévu une enveloppe de 25 millions de francs de subventions en 2017.

«La Confédération et Genève s'engagent fermement pour atteindre la société à 2000 watts sans nucléaire. Genève est un canton pionnier dans ce domaine», a rappelé mardi devant les médias le conseiller d'Etat Antonio Hodgers, en charge du Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE). L'objectif du canton est de réduire la consommation thermique de 15% par rapport à 2000.

Actuellement, le parc bâti consomme 50% de l'énergie du canton et produit deux tiers des émissions de CO2. Le programme de subventions s'adresse à tous les propriétaires du canton: petits, grands, entreprises, collectivités. «Il constitue une réelle opportunité», a relevé le magistrat.

Economies financières

Le programme s'articule sur trois axes. Il vise à soutenir les rénovations qui permettent de réduire la consommation énergétique. Il veut aussi favoriser le remplacement des chaudières à mazout et des chauffages électriques directs. Il cherche, enfin, à encourager les constructions neuves à très haute performance énergétique, alors que la haute performance est désormais la norme.

Outre le fait que l'assainissement énergétique permet de réaliser des économies financières et d'être indépendant par rapport aux énergies fossiles, il augmente la valeur du bien et améliore le confort thermique et acoustique des occupants, a détaillé Antonio Hodgers. Par ailleurs, les rénovations peuvent être déduites fiscalement, et elles donnent du travail aux entreprises locales.

Portail unique

Au niveau du remplacement des installations thermiques, le programme veut encourager des modes de production plus écologiques, comme les pompes à chaleur et les panneaux solaires thermiques. Avec à la clé, une réduction moyenne du coût total de chauffage de 20% par an et une diminution conséquente des émissions de CO2.

Les Services industriels de Genève et l'Office cantonal de l'énergie vont mettre en place, au printemps, un portail Internet unique pour conseiller et soutenir les propriétaires. Il leur permettra de gagner du temps dans la panoplie de subventions possibles et d'avoir un seul interlocuteur. Les SIG vont former 180 professionnels dans les systèmes de chauffage renouvelable.

Les propriétaires devront déposer leurs demandes de subventions dans le courant 2017. En cas d'acceptation par le Canton, les travaux devront être réalisés dans les deux ans qui suivent. Sur les 25 millions de francs prévus, 14 millions proviennent de la Confédération au moyen de la taxe sur le CO2. Par ailleurs, le montant investi par le Canton - 5,9 millions - est doublé grâce à un bonus fédéral. (ats/nxp)

Créé: 06.12.2016, 16h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...