Passer au contenu principal

Des sourds viennent témoigner d'abus sexuels subis dans un institut catholique

L'association argentine Xumek et des victimes des prêtes et de nonnes de l'Institut Próvolo dénoncent la passivité de Rome

L'ONG et les victimes malentendantes de l'Institut Próvolo d'Argentine accuse le Saint-Siège et le pape d'avoir fermé les yeux.
L'ONG et les victimes malentendantes de l'Institut Próvolo d'Argentine accuse le Saint-Siège et le pape d'avoir fermé les yeux.
AFP

Un groupe de sourds ayant subi des abus sexuels de la part de prêtres, religieuses et du personnel administratif de l'Institut spécialisé Próvolo d'Argentine pendant près de dix ans, viendra témoigner le 19 février à Genève de l'inaction et des protections du Saint-Siège et du pape François alors que la hiérarchie cléricale aurait pu intervenir, selon eux, pour faire cesser ces délits sexuels.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.