Israël vent debout contre une résolution de l’ONU

ONU/Genève internationaleUn millier de personnes ont manifesté devant l’ONU à Genève pour dénoncer la «politisation» du Conseil des droits de l’homme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce lundi, le Conseil des droits de l’homme tenait un débat consacré au rapport sur Gaza remis il y a quelques jours par la commission d’enquête dirigée par la juge américaine Mary McGowan Davis. Un document qui évoque de «possibles crimes de guerre» commis par les deux camps lors des violences de 2014 qui firent 2104 victimes dont 1462 civils.

A sa sortie, Israël en avait immédiatement rejeté les conclusions, rappelant qu’un sérieux doute planait sur l’objectivité de cette commission qui avait vu son premier président, le Canadien William Schabas, contraint de démissionner en raison de sa proximité avec les Palestiniens.

Ce qui met aujourd’hui en colère les Israéliens, c’est l’usage que le Conseil des droits de l’homme s’apprête à en faire. Un projet de résolution vient en effet d’être mis sur la table par les pays de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) pour condamner l’Etat hébreu en préconisant notamment le boycott de ses produits et son renvoi devant la CPI.

La mobilisation des grandes organisations juives d’Europe, qui avaient appelé hier à manifester devant le Palais des Nations, était ainsi une réponse à l’offensive diplomatique des pays arabes. Un millier de personnes y ont répondu pour dénoncer «l’instrumentalisation» du Conseil des droits de l’homme par le Hamas.

La menace de voir cette résolution passer est bien réelle. Outre les pays de l’OCI, des pays d’Amérique du Sud et les membres du Like Minded Group, dont font notamment partie la Chine et Russie, pourraient y apporter leur voix en fin de semaine, lors du vote.

Pour le représentant d’Israël au Conseil des droits de l’homme, Eviatar Manor, ce projet de résolution est tout simplement «monstrueux». «Il n’y est pas fait allusion une seule fois à la responsabilité palestinienne pourtant évoquée dans le rapport», constate-t-il. Ce rapport onusien, Israël le dénonce mais son ambassadeur auprès de l’ONU affirme qu’il sera transmis aux autorités israéliennes chargées de l’enquête comme toutes les contributions provenant d’ONG ou de témoins israéliens ou palestiniens. «C’est une autre source d’information pour notre enquête interne», a-t-il dit.

Ce lundi, au lieu de jouer la politique de la chaise vide comme il le fait chaque fois que le Conseil se focalise sur la question israélo-palestinienne dans le cadre du point 7, Eviatar Manor a tenu une conférence de presse pour faire part de sa réprobation. «Ce n’est pas le Conseil des droits de l’homme, c’est le Conseil palestinien des droits de l’homme», a-t-il déclaré, donnant ainsi le ton des slogans repris quelques minutes plus tard par la foule rassemblée place des Nations.

En novembre 2013, le diplomate avait plaidé en faveur du retour de son pays dans l’enceinte multilatérale, quittée 20?mois plus tôt pour protester contre l’établissement d’une commission internationale d’enquête sur les implantations dans les Territoires et à Jérusalem. Un nouveau retrait n’est plus exclu. Hier, Benyamin Netanyahou a annoncé lors d’une réunion à huis clos avec de hauts fonctionnaires qu’il envisageait de boycotter le Conseil des droits de l’homme. Alain Jourdan

(TDG)

Créé: 29.06.2015, 20h22

Articles en relation

Israël va construire une clôture de sécurité avec la Jordanie

Proche-Orient Le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahu a annoncé que son pays va édifier une clôture de sécurité sur trente kilomètres le long de sa frontière avec la Jordanie, au nord du port d'Eilat. Plus...

Gaza: Israël boycotte le débat sur l'enquête de l'ONU

Droits humains Israël a boycotté, lundi à Genève, le rapport présenté par la commission d'enquête de l'ONU sur les violations commises à Gaza. Plus...

Israël intercepte un navire de militants pro-palestiniens

Mobilisation Le navire suédois a été arrêté dans les eaux internationales pour l'empêcher de briser le blocus de la bande de Gaza. Plus...

Les Palestiniens soumettent à la CPI un premier dossier contre Israël

Justice L'Autorité palestinienne a remis à la Cour pénale internationale (CPI) un premier dossier, notamment sur les crimes présumés commis par Israël lors de son offensive à Gaza. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Donald à l'ONU
Plus...