Genève veut devenir le centre éthique du monde digital

Genève internationaleLe «Swiss Global Digital Summit» doit réunir patrons et universitaires, le 2 septembre, à Genève. Selon la NZZ, un document d'orientation a été rédigé.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans la compétition de localisation d'instances dédiées à la nouvelle économie du numérique, Genève joue la carte de sa tradition humanitaire et éthique. Collecte des données personnelles, respect de la vie privée, droit à l'oubli, fake news, intelligence artificielle, robots tueurs autonomes: les sujets éthiques ne manquent pas.

Le 2 septembre prochain, rapporte la «Neue Zürcher Zeitung» (NZZ) dans son édition du 15 aôut, des chefs d'entreprises et des universitaires suisses se réuniront à Genève pour imaginer une plate-forme consacrée aux questions éthiques liées à la numérisation.

«Ce «Swiss Global Digital Summit» devrait compter sur la présence de grands patrons comme ceux d'UBS, Migros, Roche ou Swisscom, des représentants de Google, IBM, Miocrosoft ou Huawei ainsi que des représentants du monde universitaire dont le président de l'Université de Genève, Yves Flückiger.», écrit le quotidien zurichois.

La NZZ tient par ailleurs «de sources bien informées» qu'un document d'orientation a été rédigé dans l'idée de formuler des normes éthiques concernant la collecte et l'utilisation des données personnelles, l'intelligence artificielle ou l'automatisation. Cette réunion importante a lieu la veille de la troisième Journée suisse du numérique. L'ex-conseillère fédérale Doris Leuthard pourrait présider la fondation, selon la «NZZ».

Créé: 23.08.2019, 11h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...