«Il y a encore des progrès à faire mais le Vietnam revient de loin»

Conseil des droits de l'homme de l'ONUÀ Genève, le représentant d'Hanoi a promis que son pays allait poursuivre ses efforts.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le vice-ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Le Hoai Trung, était à Genève ces jours derniers pour défendre le bilan de son pays devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Hanoi promet d'aller encore plus loin.

Votre pays vient de participer au troisième cycle de l’Examen périodique universel (EPU) devant le Conseil des droits de l’homme. Des progrès ont été relevés mais apparemment du chemin reste à faire…
Il y a encore des progrès à faire mais il faut voir d’où nous venons. Il y a à peine quatre décennies, le Vietnam sortait des guerres d’agression longues et atroces durant lesquelles les droits les plus fondamentaux des vietnamiens ont été écrasés. Il y a à peine trente ans, près de la moitié de la population du pays vivait dans la pauvreté; ses besoins les plus essentiels en matière d’alimentation, d’habitat, d’éducation et de soins de santé n’étaient pas satisfaits.

Les autres États mais aussi les ONG vous on fait des recommandations. Allez-vous les mettre en œuvre?
Les recommandations que le Vietnam a reçues sont très variées. Elles concernent divers domaines, des droits économiques, culturels, sociaux, civils et politiques aux droits des groupes vulnérables en passant par la réalisation des engagements internationaux en matière des droits de l’homme. Ces recommandations, généralement pertinentes, sont pour la plupart en adéquation avec notre vision politique. Mais certaines, quoique peu nombreuses, ne reflètent pas la réalité car elles sont fondées sur des informations incomplètes ou partisanes.

Quelles seront vos priorités en matière de promotion et de protection des droits de l'homme?
Nous sommes confrontés à de nombreux défis. Mais trois priorités se dégagent: le perfectionnement du cadre juridique en matière des droits de l'homme, l’étendue du système de sécurité sociale et la réduction des inégalités entre les régions et les groupes de population dans l'accès aux services sociaux de base.

Créé: 01.02.2019, 15h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.