Droits de l’enfant: des lacunes

ChroniqueLa chronique de Guy Mettan, directeur du Club Suisse de la presse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Comité des droits de l’enfant siège pour la 68e fois à Genève, dans le cadre de la Convention relative aux droits de l’enfant. Adoptée en 1989, cette convention est la plus populaire des Nations Unies, avec 194 États signataires: seuls les États-Unis, la Somalie et le Soudan du Sud ne l’ont pas encore ratifiée. La Suisse, qui en est membre depuis 1997, a rendu son rapport, qui a suscité quelques remarques à cause de ses réserves sur le regroupement familial des requérants d’asile, les procédures pénales concernant les mineurs et la séparation des jeunes et des adultes privés de liberté.

A cette occasion, l’Association autisme Genève reproche notamment à la Suisse, et au Canton de Genève en particulier, des lacunes en matière de statistiques et dans le repérage précoce de l’autisme par les pédiatres et dans les écoles. Lacunes qui pénalisent un traitement de l’autisme aggravé par des pratiques psychothérapeutiques datées et qui restent très passives et «ségrégationnistes». De son côté, Terre des hommes, avec le soutien de la Confédération, inaugure aujourd’hui un important congrès mondial sur la justice juvénile afin d’assurer une meilleure protection juridique aux mineurs en délicatesse avec la loi et de promouvoir une justice éducative plutôt que répressive.

Comme chaque année en janvier s’est tenue la première session de la Conférence du désarmement. Avec ses éternels blocages. Le secrétaire général Michael Moller a rappelé que la conférence n’avait pas été conçue pour délibérer mais pour négocier et que, faute de résultats, elle pourrait être contournée par les multiples initiatives extérieures conduites par la société civile et les accords bilatéraux. La menace sera-t-elle entendue? Rien n’est moins sûr. 2015 devrait pourtant réveiller les consciences puisqu’on fêtera les 90 ans du premier Protocole sur l’interdiction des gaz toxiques et armes bactériologiques, signé à Genève en 1925, et les 40 ans de l’entrée en vigueur de la Convention sur les armes biologiques.

Le 20 janvier on a aussi fêté le 15e anniversaire du GEN, le Geneva Environment Network, le réseau qui rassemble les 75 organisations actives dans l’environnement et le développement durable sous les auspices du Programme des Nations Unies pour l’environnement. Le patron du PNUE, Achim Steiner, et l’ambassadeur suisse Franz Perrez étaient présents. Le GEN est en effet un bon exemple de ce que peut faire la Genève internationale pour casser les silos et faire travailler ensemble tous les acteurs d’un même domaine.

La bonne nouvelle est passée presque inaperçue: après avoir beaucoup inquiété, l’épidémie d’Ebola est en régression. Du coup, ce sont les acteurs qui luttent contre la maladie qui sont inquiets. Dès que les choses vont un peu mieux, les efforts et les dons refluent, alors qu’il faudrait précisément les redoubler pour guérir les derniers malades et vaincre l’épidémie. Franz Navarro, le rapporteur spécial pour Ebola, a fait étape avant d’aller porter la bonne parole à Davos et samedi, le conseil exécutif de l’OMS a tenu une session spéciale sur ce problème.

Créé: 25.01.2015, 20h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...