Passer au contenu principal

«Les datas changent la donne humanitaire»

Selon Peter Maurer, président du CICR, la détention et l’échange de données sensibles sous forme numérique entraînent de profonds changements.

Peter Maurer, président du CICR.
Peter Maurer, président du CICR.
Steeve Iuncker-Gomez / Archives

Organisée tous les quatre ans, la Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est l’occasion saisie pour fixer les priorités humanitaires mondiales et examiner les défis qui vont devoir être relevés sur le terrain dans les prochains mois et les prochaines années. Les travaux qui s’achèvent ce jeudi à Genève ont vu émerger des questions liées à la protection et l’échange des datas récoltées et stockées par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Un nouveau défi qui n’a rien de virtuel.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.