Vidéo: affluence au Bureau international du travail pour son centenaire

Genève internationalePlus de 1400 visiteurs ont pu découvrir les actions de la plus ancienne agence spécialisée de l'ONU au travers de visites, jeux interactifs et conférences.

Vidéo: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour célébrer ses 100 ans d'existence, le Bureau international du travail (BIT) à Genève a ouvert ses portes ce mardi. En partenariat avec la Fondation pour Genève, le BIT présente ses actions de terrain et ouvre le dialogue avec les visiteurs sur l’avenir du monde du travail. Le BIT est la plus ancienne des agences spécialisées de l'ONU. Il assure le secrétariat permanent de l’Organisation internationale du travail (OIT) et sert de quartier général à l’ensemble des activités de l’Organisation.

Des visites guidées et présentations pour les écoles ont été organisées jusqu'à 15h avec la Fondation Eduki et Espace Entreprise. Dès 15 h, le bâtiment a été ouvert au grand public.

La conférence «Comment concilier plein emploi et travail décent avec le développement durable» a clôturé cette journée, en présence du directeur général du BIT, Guy Ryder, ainsi que celle de Mauro Poggia.

Créé: 15.10.2019, 21h47

Panel de la conférence

Modératrice
Mme Romaine Jean

Intervenants
M. Mauro Poggia, conseiller d’État en charge du Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé
M. Olivier Sandoz, directeur général adjoint de la FER Genève
M. Umberto Bandiera, secrétaire syndical Unia Genève, chef des affaires internationales
Mme Sophie Swaton, chargée de cours à l’Université de Lausanne, directrice de l’Institut de géographie et durabilité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...