Genève va garder un hélicoptère de sauvetage

SuisseSurnommé «Poussin», l'hélicoptère jaune REGA15 était menacé de disparition et doit son salut à la mobilisation de la population.

«Poussin» effectue 400 missions par an.

«Poussin» effectue 400 missions par an. Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le canton de Genève va garder un hélicoptère de sauvetage. A la suite d'une pétition déposée avec plus de 11'500 signatures, le Grand Conseil a adopté vendredi à l'unanimité une motion demandant au gouvernement d'inventorier les missions de cet engin et de planifier son exploitation.

«La base genevoise de l'hélicoptère de sauvetage sera maintenue. Nous mettons en place une collaboration avec la REGA», a assuré en séance plénière le conseiller d'Etat Mauro Poggia, en charge du Département de la santé. Mais la question de la prise en charge des coûts demeure: «Son exploitation, avec trois pilotes et trois aides de vol, ne fait pas nécessairement partie des tâches d'un hôpital.»

Surnommé «Poussin», l'hélicoptère jaune REGA15 était menacé de disparition en raison des économies demandées aux Hôpitaux universitaires de Genève, ce qui a suscité une grande émotion au bout du lac. L'engin basé à l'aéroport effectue 400 missions par an, dont des recherches de personnes disparues dans les cours d'eau et le lac, en collaboration avec la police et les pompiers.

Déposée en 2016, la pétition demandant son maintien relevait que l'hélicoptère sauve directement la vie de 160 Genevois par an. Si son coût est similaire à celui des moyens terrestres qui seraient engagés à sa place, l'engin est deux fois plus rapide que l'ambulance la plus proche. De plus, il supplée environ 80 fois par an l'hélicoptère REGA4, basé à La Blécherette, à Lausanne. (ats/nxp)

Créé: 03.11.2017, 16h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mugabe démissionne
Plus...