La France met en vente des terrains dans l'Ain et en Haute-Savoie

ImmobilierUne bonne partie des 2 000 hectares que l'Etat va céder pour dynamiser le logement se trouve en France voisine.

A vendre, au centre de la ville de Gex, à 25 km environ de Genève, au pied du massif du Jura, cette ancienne Subdivision de l’Equipement

A vendre, au centre de la ville de Gex, à 25 km environ de Genève, au pied du massif du Jura, cette ancienne Subdivision de l’Equipement

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, a présenté en Conseil des ministres le projet de loi de mobilisation générale pour la construction de logements.

Deux objectifs sont visés : la cession du foncier public avec une forte décote pouvant aller jusqu’à la gratuité pour les logements sociaux, d'une part. Et le renforcement de la loi "SRU" (solidarité renouvellement urbain), d'autre part, faisant passer de 20 à 25 % le seuil obligatoire de logement social par commune et prévoyant le quintuplement des pénalités pour les villes qui ne respecteraient pas cette norme.

"Cette contribution du foncier public à l’offre globale est d’autant plus importante qu’il s’agit souvent d’un foncier situé au cœur des agglomérations. Or la construction de logements locatifs sociaux bien insérés est un élément indispensable pour favoriser la mixité sociale et l’égalité territoriale", souligne le ministère.

D’ici 2016, 930 sites représentant 2 000 hectares de terrains publics, devraient être cédés par, notamment, le ministère de la Défense, celui de l’Agriculture et de la Pêche, de l’Economie et des Finances, les plus gros pourvoyeurs étant la SNCF ET RFF.

En tout, 118'000 m2 seront cédés dans l'Ain et en Haute-Savoie, notamment à Bourg-en-Bresse, Gex, Pougny, Prevessin-Moens ou encore Annecy, Thonon-les-Bains, Gaillard, Evian-les-Bains, Ville-la-Grand et Chamonix.

Créé: 05.09.2012, 16h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.