Passer au contenu principal

Les frontaliers pourraient devoir cotiser en France dès 2013

Depuis 2002, les frontaliers ont le choix de leur caisse maladie. Le gouvernement français veut mettre fin à cette exception.

Michel Charrat (deuxième depuis la gauche), accompagné de Christian Aebischer et Daniel Fustier ont remis le 26 juin 2012 à Philippe De Rumigny , préfet de la Haute-Savoie(tenant la pétition), 33500 pétitions signées par les frontaliers en faveur du maintien de l'Assurance maladie privée.
Michel Charrat (deuxième depuis la gauche), accompagné de Christian Aebischer et Daniel Fustier ont remis le 26 juin 2012 à Philippe De Rumigny , préfet de la Haute-Savoie(tenant la pétition), 33500 pétitions signées par les frontaliers en faveur du maintien de l'Assurance maladie privée.
Lucien Fortunati

«Les frontaliers qui travaillent en Suisse devront cotiser obligatoirement à l'assurance-maladie française dès 2013.» La nouvelle fait un titre dans Les Echos ce vendredi matin. La mesure, qui rapporterait 400 millions d'euros au budget français 2013, selon journal parisien, concerne 130'000 travailleurs frontaliers établis en France, dont quelque 70'000 autour de Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.