Annecy 2014 met le Brésil à l'honneur

Haute-SavoieAu terme d'une compétition "relevée", le public et le jury du festival de cinéma d'animation ont récompensé ce samedi soir le film O menino e o mundo (Le garçon et le monde) de Alê Abreu.

Après Uma história de amor e fúria / Rio 2096 : A story of love and fury en 2013, le Cristal du long métrage récompense de nouveau une équipe brésilienne, à travers O menino e o mundo (Le garçon et le monde) de Alê Abreu.

Après Uma história de amor e fúria / Rio 2096 : A story of love and fury en 2013, le Cristal du long métrage récompense de nouveau une équipe brésilienne, à travers O menino e o mundo (Le garçon et le monde) de Alê Abreu. Image: D.R.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La 38e édition du festival d'Annecy s'est achevée ce samedi 14 juin, avec la traditionnelle cérémonie de remise des prix, qui s'est déroulée pour la seconde et dernière fois au théâtre du Haras. Fort d'une fréquentation en hausse (plus de 7 100 participants et 73 pays représentés), le grand rendez-vous mondial a une fois de plus été le cœur de l'animation. Après Uma história de amor e fúria / Rio 2096 : A story of love and fury en 2013, le Cristal du long métrage récompense de nouveau une équipe brésilienne, à travers O menino e o mundo (Le garçon et le monde). Un beau cadeau pour Alê Abreu qui s'ajoute au plébiscite du public. Parmi les autres récompenses, on note notamment le prix du jury à Cheatin' (Les amants électriques) de Bill Plympton qui ajoute un troisième trophée à sa collection annécienne (L'Impitoyable lune de miel ! en 1998 et Les mutants de l'espace en 2001).

Trois coproductions suisses récompensées

Bon nombre de productions européennes ont été aussi distinguées ce samedi, dont le long métrage Hasta Santiago de Mauro Carraro (France et Suisse) qui remporte le Prix "Jean-Luc Xiberras" de la première œuvre et celui de La Sacem de la musique originale. Côté courts métrages, Patch de Gerd Gockell (Allemagne et Suisse) décroche le Prix du jury tandis que Le parfum de la carotte de Rémi Durin et Arnaud Demuynck (France, Belgique, Suisse) repart avec le Prix du jury pour un spécial TV.

Une tribune pour les intermittents

La soirée de clôture n'a par ailleurs pas manqué de surprises. Cinématographiques d'abord, puisque les spectateurs ont pu se régaler devant les nouvelles et inédites aventures du duo infernal Road Runner and Wile E. Coyote (Bip Bip et Coyote) et celles non moins inédites d'un certain Minion en quête d'un animal de compagnie, dans Puppy projeté en présence de Yarrow Cheney. Beaucoup moins hilarant, un temps de parole a été accordée aux intermittents. Précédée de la projection d'un court-métrage réalisé par un collectif d'intermittents, la courte intervention a remporté l'adhésion du public.

Après ce temps plutôt formel, lauréats, invités et festivaliers ont pu se retrouver pour une seconde partie de soirée au bord du lac. Impatients de revenir à Annecy, du 15 au 20 juin 2015 avec une édition qui mettra notamment à l'honneur la production espagnole et les femmes. 2015 sera aussi l'occasion pour le Mifa de souffler ses 30 bougies ! (TDG)

Créé: 16.06.2014, 10h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...