La terre a tremblé ce 6 avril à Annecy

Haute-SavoieUne secousse de 2,7 sur l'échelle de Richter a secoué Annecy et son agglomération vers 23 heures.

Le séisme a été localisé dans le secteur de la plaine d'Epagny.

Le séisme a été localisé dans le secteur de la plaine d'Epagny. Image: Lucien FORTUNATI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce samedi 6 avril, à 22h49, la terre tremblé. Localisée par le réseau Sismalp, cette secousse d'une magnitude de 2,7 degrés sur l'échelle de Richter (qui compte cinq degrés) n'a fait aucun dégât ni blessé bien que les services de secours aient été largement sollicités.

Toujours selon le Sismal, les coordonnées de l'épicentre (45°55' de latitude nord et 6°06' de longitude est) sont très proches de celles de l'épicentre du séisme du 15 juillet 1996, de magnitude 5, qui avait provoqué 50 millions d'euros de dégâts. "Comme le séisme de 1996, le séisme de cette nuit est vraisemblablement lié au coulissage horizontal de la faille du Vuache".

À noter que depuis 1996, "plusieurs centaines de séismes ont été localisés dans le secteur de la plaine d'Epagny, dont au moins une centaine ressentis, souvent très faiblement", poursuit le Sismalp. Et d'ajouter : "Le séisme du 6 avril est l'événement de plus forte magnitude qui se soit produit depuis 1996 dans ce secteur. (Cependant, il faut noter que les séismes de cette magnitude se produisent statistiquement 10 fois par an dans le Sud-Est de la France.) Il est probable que l'activité de l'essaim perdure dans les mois et peut-être les années qui viennent".

Créé: 07.04.2013, 13h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.